Lettre (3) : L’(In)visibilité du réchauffement climatique


     1


Lettre (03) Mohammed DIOURI (Physicien)

La deuxième remarque concerne l’ (in)visibilité du réchauffement climatique et reste assez apparentée à la première remarque sur la complexité. Le réchauffement climatique comprend à la fois des facteurs franchement visibles et des facteurs qui paraissent comme invisibles.

11  Le réchauffement climatique est directement visible parce qu’on mesure régulièrement les températures et on observe leur croissance ou décroissance. La précision est de plus en plus importante en fonction du progrès des techniques de mesure (Réseaux de météorologie terrestres, satellites, ISS…) On peut dire par exemple que 2015 est l’année la plus chaude depuis plus d’un demi-siècle. On peut établir la variation des anomalies par rapport à la moyenne sur trente, soixante ans ou un siècle…

12  On mesure aussi avec précision la variation de l’état de surface des océans, le déplacement des déserts et la fonte des glaciers. On suit de très près l’évolution des composants atmosphériques et particulièrement ceux qui participent à l’effet de serre comme par exemple l’observation de la croissance vertigineuse de la proportion du dioxyde de Carbonne CO2.

13  Avec le progrès industriel et technologique, l’évolution des moyens de vie terrestres, la population mondiale connait un apogée sans précédent (On compte près de 7 460 millions d’êtres humains dont plus de 70 %  vivent en ville) Les changements des structures terrestres (particulièrement celles de surface) sont assez visibles et les émissions de tout genre dans l’atmosphère sont aussi visibles et mesurables.

14  Le suivi de façon permanente et mieux réalisé en images par satellite et au sol (mer et terre) permet l’observation de l’évolution du phytoplancton (Capturant du CO2) ainsi que l’observation de l’émigration climatique de différents êtres vivants. L’apparition monstrueuse de maladies virales  nouvelles ou anciennes (domaine agricole) et dans certains cas  l’augmentation de la mortalité  de certains êtres vivants sont des facteurs visibles.

15  Les facteurs du réchauffement climatiques sont aussi  invisibles parce que les variations d’une ère géologique à une autre sont très lentes et leur ressenti « en dehors des déterminations pratiques des scientifiques » est difficilement perceptible.

16  Les difficultés d’interprétation des résultats des mesures des différentes grandeurs impliquées dans le réchauffement climatiques (Températures moyennes, épaisseurs optiques d’aérosol, épaisseurs optiques des nuages, albédos de différentes surfaces, proportions des GES, moyennes des bilans radiatifs…) ainsi que la complexité des définitions de leurs références sont aussi des facteurs invisibles du réchauffement climatique.

17 Les changements climatiques locaux ou régionaux parfois assez accentués et temporellement plus ou moins assez distants (cycles atmosphériques) constituent aussi des facteurs invisibles pour le réchauffement climatique global.

18 Les quelques climato sceptiques contribuent eux  à la vraie invisibilité du réchauffement climatique en semant le doute sur la réalité de ce dernier sans apporter de preuves scientifiquement acceptable avec une « ignorance – confusion » de la contribution du surplus de CO2 (voir plus loin pompe océanique du CO2) comme principale contribution et surtout anthropogénique contribution à l’effet de serre ou de l’« incompréhension » de l’atmosphère comme serre pour la terre entière.

 Le réchauffement climatique une réalité

L’orientation écologique est une nécessité

A suivre….

Mohammed Diouri

Professeur à la Faculté des sciences

Université Mohammed Premier

Département de physique

Oujda

 

Mohammed DIOURI


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

1 Commentaires sur cet articleتعليقات حول المقال

  1. Abdelghani Mokhtari
     

    Merci beaucoup Notre Cher Prof.

     

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*



 

Big Sidebar

 

yahoo

 

Facebook + buzz

 
 

Derniers articles

Derniers articles