Home»Correspondants»La phrase complexe: I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

La phrase complexe: I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

0
Shares
PinterestGoogle+
 

 La phrase complexe:

  I- La subordonnée relative : les pronoms relatifs simples

A-    QUI =  -G.N sujet

    -Pronom personnel sujet

1- Cas où la subordonnée suit directement la principale.

a- La juxtaposition

Le soleil est une étoile brillante(complément) ; cette étoile brillante(GNS) nous réchauffe.

Le soleil est une étoile brillante ; elle  (pronom personnel sujet ) nous réchauffe

  P1                                                                 P2

b- La subordination :

Le soleil est une étoile brillante/ qui nous réchauffe.

Proposition principale             /       proposition subordonnée relative

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

2- La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Les jeunes filles bavardaient(sujet) ; les jeunes filles(GNS) se bronzaient au soleil

Les jeunes filles bavardaient ; elles(pronom personnel sujet) se bronzaient au soleil.

P1                                                P2

b- La subordination

Les jeunes filles /qui se bronzaient au soleil /bavardaient.

 P. principale…  /  P. subordonnée  relative /… P. principale    

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

1-      QUE =- GN.COD

  -Pronom personnel COD

1- La subordonnée suit directement la principale

a- La juxtaposition

Le jardinier arrose l’arbre(complément) ; le soleil dessèche cet arbre(GN.COD)

Le jardinier arrose l’arbre ; le soleil le(pronom personnel COD) dessèche.

P1                                                 P2

b- La subordination.

Le jardinier arrose l’arbre /que le soleil dessèche

P. principale                    / P. subordonnée relative

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

2- La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Cette lampe(sujet) est pratique ; on utilise actuellement cette lampe(GN.COD)

Cette lampe est pratique ; on l’(Pronom personnel COD) utilise actuellement

P1                                               P2

b- La subordination

Cette lampe/ qu’on utilise actuellement /est pratique

P. Principale /       P. subordonnée  /          P. principale

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

C- DONT= -De + GN

-EN

-Adjectif  possessif

1- La subordonnée suit la principale

a- La juxtaposition

-C’est une région industrielle (complément) ; Les richesses de cette région industrielle(de+GN) sont incomparables

-C’est une région industrielle (complément), les richesses en(EN) sont incomparables

-C’est une région industrielle(complément) ; ses (adjectif possessif) richesses sont incomparables

b- la subordination

C’est une région industrielle/ dont les richesses sont incomparables

  Propos. Princ.                                    Propos. Subor. Rel.

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de complément, la subordonnée suit la principale

2- la subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition

Ce vieillard (sujet) a 80 ans ; le visage de ce vieillard ( de+GN) est couvert de rides

Ce vieillard (sujet) a 80 ans (complément), le visage en(EN) est couvert de rides

Ce vieillard (sujet) a 80 ans, son (adjectif possessif) visage est couvert de rides

Ce vieillard  /dont le visage est couvert de rides  /  a 80 ans

Propos. Princ… /     Propos. Sub.                          /      Propos. Princ.

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

D- Où : -Préposition(autre que DE) + G N

  -y

1- La subordonnée suit la principale

a- La  juxtaposition

J’ai reconnu cette maison ; nous habitions autrefois dans cette maison(préposition+GN)

J’ai reconnu cette maison ; nous y (y) habitions autrefois

     Complément               Complément

b- La subordination

J’ai reconnu cette maison /où nous habitions autrefois

Prop. Principale                /   Prop. Subordonnée relative

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de complément , la subordonnée suit la principale

1-La subordonnée coupe la principale

a- La juxtaposition.

La piscine est propre ; nous nous baignons dans cette piscine (prépositionDANS +GN).

La piscine est propre, nous nous y (Y) baignons

b- La subordination.

La piscine/ où nous nous baignons /est propre

Prop. Prin/ Prop. Sub.                 /  Prop. Prin

Remarques      – le pronom relatif suit directement son antécédent.

– Quand l’antécédent est en position de sujet, la subordonnée coupe la principale

Remarques Générales :

1- Le pronom relatif se place directement APRES son antécédent

2-Quand l’antécédent est en position de COMPLEMENT, la subordonnée SUIT la principale.

3-Quand l’antécédent est en position de SUJET, la subordonnée COUPE la principale

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

1 Comment

  1. b a
    26/12/2015 at 12:47

    bravo une leçon inédite !

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.