Home»Correspondants»Rapport sur l’Ecole de Recherche CIMPA-OUJDA 2015 « Théorie des Nombres et Applications »

Rapport sur l’Ecole de Recherche CIMPA-OUJDA 2015 « Théorie des Nombres et Applications »

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Par l’Organisateur Marocain Pr. Abdelmalek Azizi
L’une des raisons principales qui nous ont poussés à organiser cette école CIMPA sur la théorie des nombres et applications, est la baisse ces dernières années de la production scientifique en théorie des nombres au niveau local et national. L’organisation de cette école a permis de mettre l’accent sur l’état actuel de certains axes de la théorie des nombres, comme elle a permis  d’exposer certains des sujets les plus importants de la recherche actuelle et leurs possibles applications dans le domaine de la science et de l’industrie.

On avait déjà eu l’honneur et le privilège  d’organiser un congrès international d’algèbre, théorie des nombres et leurs applications du 11 au 14 mai  2006, la première école CIMPA de Cryptographie  du 18 au 30 mai 2009, et un workshop international sur  la Théorie des Nombres, Codes, Cryptographie et Systèmes de Communication  du 26 au 28 avril 2012 à Oujda. La présente école de recherche intitulée:
Théorie des Nombres et Applications
a été animée par d’éminents spécialistes européens,  canadiens et marocains, et suivie par plusieurs étudiants et chercheurs africains et marocains. Elle avait pour objectifs de toucher les récents développements en  théorie des  nombres  et ses applications, de renforcer les liens d’échanges  scientifiques entre les  différents chercheurs nationaux et internationaux,  de
donner une chance aux jeunes chercheurs de  discuter avec de grands spécialistes et de valoriser leurs travaux de recherches,  et d’orienter la recherche théorique vers des applications en Cryptographie.

La préparation de cette école avait débuté en 2013. Après avoir présenté un premier projet au CIMPA et suite aux recommandations reçues,  on a choisi  le Pr.  A. Chazad MOVAHHEDI (Université de Limoges, Limoges, France) comme co-organisateur de cette activité, ainsi que les membres des deux comités scientifique et d’organisation, qui ont accepté de m’accompagner  et de travailler à mes côtés pour que cette école soit une réussite totale, que ce soit sur le plan scientifique ou organisationnel.  La composition des deux comités est comme suit :
Comité Scientifique
Abdelmalek Azizi (FSO UMP Oujda, Maroc), Claude Levesque (Université Laval, Canada),
A. Chazad Movahhedi (Université de Limoges, France), Ramdorai Sujatha (University of British Columbia, Canada) et Michel Waldschmidt (Université de Paris 6, France).
Comité Local d’Organisation
M A Azizi (FSO UMP Oujda), MC Ismaili (FSO UMP Oujda), M Ziane (FSO UMP Oujda),
M Ayadi (FSO UMP Oujda), Oumazouz Zhour (FSO UMP Oujda).

Par la suite, le comité scientifique a étudié le projet et suite à de longs dialogues,  il a approuvé la version finale du projet dont les thèmes abordés et les intervenants sont :
– La théorie des corps de classes et ses applications (J.F. Jaulent, R. Kucera)
– Les courbes elliptiques et la cryptographie (A. Azizi, G. Frey)
– Les équations diophantiennes et leurs applications (C. Levesque, M. Waldschmidt)
– La théorie algorithmique des nombres (D. C. Mayer)
– La théorie d’Iwasawa et les fonctions L (A. Bayad, A. Movahhedi, T. Nguyen Quang Do, R. Sujatha).

Il y avait une participation de plus de 60 personnes  venues de plusieurs universités du Maroc, de l’Afrique et aussi de l’Europe. Trois participants Africains,  acceptés par le CIMPA,  n’ont pas pu venir, par contre deux étudiants ont participé à cette école grâce au  soutien de l’IMU et un autre participant, qui était initialement venu à ses propres frais, a été pris en charge par le CIMPA.

A part l’absence de R. Sujatha suite à une maladie, tous les intervenants étaient au rendez-vous et l’école a été une réussite totale. En particulier, les participants avaient suivi des cours en théorie des nombres et leurs applications ; notamment des cours théoriques de haut niveau avec des applications comme celles utilisées dans les passeports biométriques.

Financièrement, on avait du mal à trouver des sponsors locaux autres que l’académie Hassan II, le CNRST et certains établissements de l’université Mohammed Premier. C’est l’équipe de recherches de théorie des nombres et ses applications qui a mis tous ses moyens budgétaires au service des besoins de notre école. Plusieurs organismes régionaux sensés promouvoir les activités de la région nous ont déçus après plusieurs contacts avec eux. Heureusement, à la dernière minute on a  contacté  le secrétaire général de la Wilaya d’Oujda qui m’a reçu et suite à notre entretien a été convaincu de l’importance de notre projet pour notre pays et nous a soutenus  moralement et financièrement.

Le comité d’organisation a été élargi pour pouvoir satisfaire les besoins de tous les participants durant toute la période de l’école; en particulier trois doctorants se sont chargés du secrétariat de l’école et de son site web (Y. Douzi, R. Tajmout et Z. Mellah) et d’autres se sont chargés de l’accueil et du transport des conférenciers et des participants.

Des visites touristiques et culturelles ont été organisées ; notamment une visite au centre culturel CERSO à Oujda, une visite touristique à l’ancienne médina d’Oujda et une excursion dans la région orientale (Saidia, Tafoughalt et Cap de l’eau).

D’après les conférenciers et tous les participants, cette école était d’un niveau scientifique très élevé et a eu un grand succès.

Le comité d’organisation tient à adresser ses plus vifs remerciements à tous les conférenciers et participants à cette école, ainsi qu’à tous les organismes qui ont généreusement accepté de soutenir cette grande manifestation scientifique.

Pr. Abdelmalek Azizi
Oujda le 04-06-2015

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.