Home»National»TOURISME / Maroc : Rappel des objectifs de la « Vision 2010 »

TOURISME / Maroc : Rappel des objectifs de la « Vision 2010 »

0
Shares
PinterestGoogle+
 

La Vision 2010 se fixe les objectifs chiffrés suivants :

En matière d’arrivées touristiques, il est prévu d’atteindre 10
millions de touristes, dont 7 millions de touristes internationaux,

En matière de capacité hôtelière, 160.000 lits seront créés (dont
130.000 lits balnéaires et 30.000 lits dans les destinations
culturelles du pays) portant la capacité nationale à 230.000 lits,

Investissements : le volume devrait atteindre 8 à 9 milliards €,
(aménagement des nouvelles stations balnéaires, infrastructures,
hôtellerie et animation),

Recettes : le montant prévu est de 42 milliards € de recettes en
devises générés sur la période 2000 – 2010,

Emploi : 600.000 emplois nouveaux seront créés,

Contribution du tourisme au PIB : elle devrait progresser en
moyenne annuelle de 8.5%, ce qui la porterait à près de 20% à
l’horizon 2010.
• Tripler la capacité d’hébergement et rééquilibrer le produit,
• Former au moins 72.000 professionnels dans les différents
métiers de l’hôtellerie et du tourisme,
• Planifier l’adéquation entre lits nouveaux et sièges d’avion
additionnels et tripler l’offre des sièges aériens,
• Adopter un marketing moderne : partenariats avec des
Tours Opérateurs, des professionnels et des régions, ainsi
que le renforcement du budget promotion,
• Améliorer l’accueil, la qualité des prestations et l’animation,
• Restructurer les organes de l’État.

6 grands chantiers :

• Le produit : (balnéaire « Plan Azur », tourisme de ville, tourisme
de niche, tourisme rural, tourisme interne « Plan Biladi »)
• La formation : une démarche axée sur la synergie, l’optimisation,
la flexibilité, et la qualité / mise à niveau des ressources humaines
• L’aérien : («Open Sky», low cost, densification lignes
« point à point » entre les destinations touristiques et les
principales villes européennes, partenariats avec les TO intégrés
des principaux marchés émetteurs du Maroc,..)
• Le marketing : (stratégie de conquête des marchés prioritaires et
émergents, stratégie e-marketing : Internet, canal stratégique de
commercialisation, renforcement du co-marketing avec les TO,…)
• L’environnement (qualité, développement durable,…)
• L’organisation institutionnelle (pour une meilleure gouvernance)
Pour un tourisme responsable

Préserver la culture, les valeurs, les traditions et l’identité
marocaines,

Protéger l’environnement,

OEuvrer pour un tourisme vecteur de développement
durable.

Plan d’actions 2008-2012 du Département du Tourisme

Le nouveau Ministre du Tourisme, Monsieur Mohamed
Boussaid, a signalé que dans un esprit de continuité et
d’accélération de concrétisation des différents chantiers de la
stratégie touristique nationale, le Département du Tourisme se
fixe cinq priorités pour la période 2008-2012 : le Plan 5/5 (5ans
pour 5 priorités).
Il s’agit de l’achèvement des chantiers avancés de la Vision
2010, du secteur de la formation, de la refonte des métiers du
tourisme, de la qualité de l’environnement, de la conception et
du début d’exécution du Plan Vison 2020.

Le ministre du Tourisme, Monsieur Mohamed Boussaid, a indiqué qu’un
nouveau programme « Azur extension » a été mis en place et que de nouvelles
zones ont fait l’objet d’appel d’offre pour leur concession à des aménageurs
développeurs, précisant que son département du tourisme envisage pour la
période 2008-2012 d’accompagner l’ouverture de nouvelles stations Azur
extension à savoir « Carla Iris » et « Dakhla ».

Concernant le Plan Mada’In, un programme de développement régional
touristique (PDRT), le plan d’action du ministère du tourisme et de l’artisanat
prévoit la signature et la mise en oeuvre des PDRT pour les régions de Tanger,
Tétouan-Tamuda Bay, Ouarzazate-Zagoura, Rabat et Meknès pour cette même
période.

Pour le Plan Biladi, le département du tourisme programme l’aménagement
et l’ouverture des premières stations de ce plan au niveau de Tanger-Tétouan,
Rabat-Salé-El Gharb, Grand Casablanca, l’Oriental et Marrakech.
Pour le produit niches, qui permet d’exploiter de manière optimale des
sites à vocation touristique locale en mettant l’accent sur les richesses
naturelles, culturelles et « civilisationnelles », le plan d’actions 2008-2012
prévoit de restructurer ce produit par grandes familles (chasse et pêche
touristique, nautisme, aéronautique, croisière…) et de mettre en place un
label qualité par produit.

La formation est l’une des priorités de 2008-2012. Le pilotage de la
stratégie de formation se fera à travers la mise en place d’un contrat
programme Ressources Humaines et formation pour les métiers de
l’hôtellerie, avec l’ambition de former 50.000 lauréats.

La refonte des métiers du tourisme a pour objectif de mettre en place un
dispositif performant de régulation des différents métiers touristiques à
savoir les agences de voyages, les guides de tourisme et le transport
touristique.
PAT : Les actions à mener dans le cadre de ce programme durant la
période 2008- 2012 consistent en la commercialisation des PAT d’Azilal et Al
Hoceima ainsi que l’élargissement de la démarche d’implémentation des PAT
à 9 territoires ruraux à vocation touristique: Désert et oasis (Errachidia-
Ouarzazate – Zagora), Al Haouz, Khénifra, Taza, Essaouira, Taroudante et
Chtouka Ait-baha.

Nouveaux types d’hébergements : encourager un nouveau type
d’hébergement « les résidences immobilières touristiques » dont la capacité
additionnelle prévue est de 28.000 lits, et ce à travers la promulgation et la
mise en application de la loi et du décret sur les Résidences immobilières
touristiques (RIT) et l’élaboration d’un cadre fiscal incitatif.

Communication : poursuite de la stratégie de consolidation des marchés
traditionnels européens, la conquête de nouveaux marchés (Europe de l’Est,
Chine, Japon, Moyen-Orient) et l’animation du tourisme interne.
Transport aérien : consolidation des dessertes à partir des marchés
traditionnels et accompagnement de la stratégie de ciblage de nouveaux
marchés par l’ouverture de nouvelles lignes.

Lancement de l’étude pour la vision 2020 qui s’articulera autour de trois
axes majeurs, à savoir:

Évaluation de la stratégie 2010,

Construction de l’offre touristique,

Examen du devenir du secteur à Marrakech.
L’étude relative à la vision 2020 adoptera une approche territoriale dans
l’aménagement touristique et se basera sur l’offre potentielle du Royaume
en tenant compte aussi bien de la demande que de la concurrence.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.