Home»International»LA REPUBLIQUE DU CONGO INVITE D’HONNEUR DE LA 3ème EDITION DU SOMMET AFRICAIN POUR LE COMMERCE ET L’INVESTISSEMENT

LA REPUBLIQUE DU CONGO INVITE D’HONNEUR DE LA 3ème EDITION DU SOMMET AFRICAIN POUR LE COMMERCE ET L’INVESTISSEMENT

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Le centre des conférences de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane accueille la 3ème édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement les 29 et 30 novembre Prochain à Ifrane avec la participation de quelques 200 décideurs politiques et opérateurs économiques représentant 25 pays Africains.
Durant ces deux journée en conclave à Ifrane, les participants aux travaux de ce forum seront appeler à se pencher sur les principales thématiques Retenues par les organisateurs pour cette nouvelle édition et qui porteront sur les pôles sectoriels clés que sont l’industrie, les énergies, le tourisme et les infrastructures qui retiendront l’intérêt général.
La République du Congo invitée d’honneur de cette édition ; sera représenté par 30 acteurs économiques et publics pour justement mettre en œuvre les différents axes de la convention de partenariat signée entre le Maroc et le Congo en d’avril dernier. La délégation congolaise sera présidée par Henri Djombo, ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et compte Alain Akouala Atipault, ancien ministre des zones économiques, et des patrons d’entreprises, Paul Obambi, fondateur et Pdg de Sapro Group et président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Brazzaville et Claude Wilfrid Etoka, Pdg.
D’autres personnes influentes représenteront les intérêts du Sénégal, du Rwanda, de la Côte d’Ivoire, du Nigeria et du Burkina Faso et tous ensembles se donnent rendez-vous à Ifrane pour débattre de la coopération Sud-Sud. L’objectif étant de partager des expériences et de repérer des partenaires potentiels.
Aussi nous rapporte-t-on ; cet événement devra permettre de concrétiser les recommandations de la Déclaration d’Ifrane et de renforcer l’impact du Forum.
Pour retenir les grands axes qui ont fait l’actualité du Maroc ces dernières années, la thématique du genre est placée au premier rang. Khadija Idrissi Janati, présidente d’Ifrane Forum, promet des annonces concrètes lors de l’événement. Ce qui est officiel pour l’heure à ce sujet c’est que la thématique «Femmes dans l’économie africaine, mesurer l’impact et changer les paradigmes» sera débattue.
Et pour cause, selon l’Organisation des Nations Unies, «le taux d’activité́ économique des femmes en Afrique avoisine en effet les 62% dépassant celui de la plupart des autres zones économiques du Monde».
Ifrane Forum réunira à cet effet une cinquantaine de femmes africaines d’horizons divers pour en débattre et prendre position. Autre priorité de l’événement, la création de start-up africaines. Une trentaine de jeunes entrepreneurs, opérant dans les secteurs de l’énergie, la technologie, la santé, la construction, l’agriculture et la revalorisation des déchets a été conviée à partager leurs expériences.
Pour rappel, les porteurs de projets recensés ont pu bénéficier d’accompagnement à travers l’incubateur Bidaya. Les associer à un tel événement leur donnera l’opportunité de présenter leurs projets dans une perspective de trouver des fonds pour assurer la pérennisation de leur projet. Et quand on sait que l’entrepreneuriat est au cœur de l’équation chômage-création emploi, les enjeux sont énormes.
Par ailleurs précise-t-on, l’appel à l’investissement sera le cachet spécial de l’événement. L’Afrique attire le plus d’investissements directs étrangers après l’Amérique du Nord. L’énergie, le transport, la logistique et des services financiers seront mis en avant pour attirer les investisseurs. La présence de la Chambre de commerce Afro-Américaine, permettra de mettre autour de la même table des experts en investissement, des responsables de gouvernements, des investisseurs et des porteurs de projets…
Au programme de cette édition qui sera marquée notamment par la tenue de l’Assemblée Générale IAFRIKA et la Nomination du Conseil d’Administration ; connaitra l’organisation de quatre séances plénières consacrées respectivement aux sujets des « Industries de transformation et industrie numérique, levier de croissance durable pour l’Afrique », de l’« Indépendance et efficacité énergétiques en Afrique, exploiter le potentiel infini du continent; Ambitions, stratégies et moyens », du «Tourisme en Afrique : Se préparer pour accueillir 150 millions de touristes en 2030; Comment développer une offre captive pour le continent » et enfin ; des « Infrastructures et logistique, les enjeux majeurs pour une Afrique connectée »
Aussi ; les organisateurs ont programmé un Diner Panel est prévu autour du thème de : « L’Afrique qui inspire, mettre en avant des histoires de succès du continent », un déjeuner débat pour traiter des « Partenariats Public Privé, levier pour l’exécution des projets structurants du Continent », deux séances de B to B et des ateliers de travail.
ABOU ZOUHEIR

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.