Home»Enseignement»31232 JEUNES ENFANTS RETROUVENTLEURS BANCS D’ECOLE DANS LA PROVINCE D’IFRANE AU TITRE DE 2018-2019

31232 JEUNES ENFANTS RETROUVENTLEURS BANCS D’ECOLE DANS LA PROVINCE D’IFRANE AU TITRE DE 2018-2019

0
Shares
PinterestGoogle+
 

A l’instar de toutes les provinces et préfectures du Royaume, la province d’Ifrane a été au rendez-vous début septembre avec la rentrée scolaire au titre de l’année 2018-2019 en enregistrant quelques 31232 élèves qui ont pris le chemin de l’école au niveau des différentes localités de la province
Selon les statistiques officiels ; secteur publique compte à lui seul 28068 élèves réparti sur l’enseignement primaire (15457 élèves dont7204 jeunes filles), l’enseignement secondaire collégial (7698 élèves dont 3783 jeunes filles) et le qualifiant (4913 élèves dont 2622 jeunes filles).
Selon les mêmes statistiques ; le nombre d’élèves scolarisés en milieu rural au niveau de l’enseignement publique est de l’ordre de15331 élèves et le nombre des nouveaux inscrits en première année de l’enseignement primaire publique au est de 2488 dont 1191 jeunes filles avec 1191 élèves inscrits en milieu rural. Le secteur privé quant à lui ; il a enregistré 608 niveaux inscrits en première année primaire.
En matière de soutien social, on relève qu’un total de 19601 élèves a bénéficié de l’initiative royale : «Un million de cartables», dont 5064 en milieu urbain et 14537 en milieu rural ; alors que 3717 élèves dont 1858 jeunes ont bénéficié d’un cartable plein chacun.
Dans une déclaration accordée à notre journal ; le Directeur Provincial du Ministère de l’Education Nationale d’Ifrane ; Mr Mimoune Aghil ; a tenu de préciser que la province d’Ifrane Compte 53 écoles primaires, 14 lycées collégiaux et 08 Lycées qualifiants en plus de 21 établissements d’enseignement privé dont 03 établissements privés seulement pour le préscolaire qui a connu cette année l’ouverture de 41 classes au niveau des écoles publiques en réponse aux très hautes orientations royales consignées dans le discours Royal prononcé à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple (20 août 2018) et dans lequel S.M Le roi Mohammed VI avait appelé le gouvernement et tous les acteurs concernés à entreprendre une restructuration globale et profonde des programmes et des politiques nationales d’appui et de protection sociale.
Dans ce même cadre d’orientations royales; avait-il ajouté ; nous avons ouvert cette année 12 cantines scolaires et le réseau sera renforcé par deux autres nouvelles cantines l’année prochaine sans oublier de noter que dans le cadre d’une convention de partenariat que nous avons signé avec le département de l’entraide nationale en présence de Mrs le Gouverneur d’Ifrane et le Directeur de l’AREF de Fès-Meknès ; 2249 élèves vont bénéficier de l’hébergement et de la restauration dont 249 en demi pensions.
Pour Mr Mimoune Aghil ; ce soutien social est indispensable pour lutter contre les déperditions scolaires dans cette zone de montagne connue pour ses grands froids et ses enneigements surtout en hiver.
Sur le plan pédagogique et de la bonne gouvernance et des ressources humaines,  Mr Mimoune Aghil a tenu de signaler que le corps des enseignants a été renforcé cette année par l’affectation de 60 enseignants au niveau du primaire et 17 professeurs de l’enseignement secondaire pour couvrir les besoins en enseignants alors que le besoin relevé au niveau du personnel administratif estimé à 23 postes vacants de Directeurs, Censeurs, surveillants généraux et économes a été couvert par des nominations provisoires pour assurer la bonne marche des établissements scolaires notamment par la mise en place de commissions provinciales chargées du suivi des actions propres au soutien social, à l’entretien du patrimoine, à l’accueil des élèves et leurs mouvements entre les établissements notamment et surtout au niveau du lycée michlifen et collège Al Wahda qui ont connu un retard dans le projet d’extension à Azrou et ce, pour ne pas dépasser les normes arrêtées par le ministère à 30 par classes en 1ère et 2ème année primaire et secondaire et 36 dans les autres niveaux.
Pour Mr Mimoune Aghil ; le plan d’action provincial de son département au niveau de la province d’Ifrane sera basé cette année sur le projet d’établissement de chaque établissement scolaire avec comme objectif primordial d’assurer au maximum d’élèves les apprentissages de bases à travers notamment des activités parascolaires qui rendraient l’établissement scolaire plus attractifs à travers une meilleure offre pédagogique et un meilleur cadre et encadrement scolaire.
Entre autres nouveautés de cette rentrée scolaire 2018-2019 comme précisé par le Directeur Provincial du ministère de l’éducation nationale ; on relève avec satisfaction la relance de plus d’un projet jusque là, tombés dans l’oubliette telle celui de la construction de l’école primaire Rattaha qui a ouvert ses portes enfin devant plus de 500 élèves avec douze salles de classes à Azrou, la relance des deux projets de construction de deux écoles communautaires initiés par l’INDH et lancés depuis belle lurette notamment à Bekria et à Agdal aux fins fonds des montagnes de la Province d’Ifrane sans voir le jour encore et qui seront repris et réalisés enfin ; dans le cadre des projets du développement rural, le lancement dans les quelques jours à venir de l’ancien projet de d’extension de l’école primaire Al Fath qui a tardé à voir le jour dans la localité de Ain Leuh et enfin, le projet d’abolition de reconstructions des salles en préfabriqué qui sont au nombre d’une quarantaine environ.

ABOU ZOUHEIR

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.