Home»National»; LA DIVA CHRIFA KARSIT ET LA SUPER STAR RAGHIB ALAMA ENFLAMME LA SCENE A L’INAUGURATION DU TROISIEME FESTIVAL INTERNATIONAL D’IFRANE

; LA DIVA CHRIFA KARSIT ET LA SUPER STAR RAGHIB ALAMA ENFLAMME LA SCENE A L’INAUGURATION DU TROISIEME FESTIVAL INTERNATIONAL D’IFRANE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

ET DE TROIS ; LA DIVA CHRIFA KARSIT
ET LA SUPER STAR RAGHIB ALAMA
ENFLAMME LA SCENE A L’INAUGURATION
DU TROISIEME FESTIVAL INTERNATIONAL D’IFRANE

Vendredi dernier, la Ville touristique ; Ifrane a vibré au son de la chanson mélodieuse venue des pays des Cèdres avec la Diva de la chanson amazighe et poétesse du Moyen Atlas ; Cherifa Kersit  et la Super Star de la chanson arabe ; le chanteur libanais de Charme Ragheb Alama qui, aux cotés de l’artiste marocain révélé lors de l’émission Studio 2M et l’émission “The Winner is” à Dubai TV ; Zakaria Ghafouli ont enflammé la scène de Arz Bladi qui a accueilli les quelques 45.000 mélomanes venus assister à la soirée inaugurale du troisième Festival International d’Ifrane (FII). Organisé du 6 au 11 juillet 2018 à Ifrane par l’Association Forum Ifrane pour la Culture et le Développement (AFICED).
Cet événement phare de la petite Suisse du Maroc a débuté en effet dans une ambiance musicale bon enfant et très vivante d’abord avec plateau musical amazigh riche et varié de la diva de la chanson amazighe Cherifa Kersit qui a lancé le Bal avec ses belles chansons d’hier et d’aujourd’hui avant que les invités du festival rencontrent l’étoile du Liban, Ragheb Alama qui a déclaré d’entrée je cite : « Je tiens à remercier le roi, les organisateurs du Festival International d’Ifrane et le public marocain exceptionnel, c’est un grand honneur pour moi de chanter à Ifrane, cette ville propre sans feux rouges, j’y serai de retour dans ma famille ».
Durant 2 heures d’affilée donc et pour le plaisir d’un publique de marque dont les ministres Mohamed Oujjar et Hammou Ouhalli, le président de la région de Fès-Meknès, Wali de Fés Meknes ; Saïd Zniber et les gouverneurs d’Ifrane, Sefrou, El Hajeb et Boulemane, et le secrétaire général de Fès, en plus des 45 000 invités du festival sur la scène d’Arz Bladi, Alama a interprété ses titres les plus écoutés tels que « Elli Baana », « Sahharouni Lil », « Moghram Ya Lili », « Albi Aachikha » Benti Soltan  » entre autres chansons avant de passer le micro à l’artiste Zakaria El Ghafouli vers 1 heure du matin qui enflammera a son tour la scène avec son tube «Hobino » entre autres titres dédiés à cette première soirée qui se poursuivra jusqu’à 2h et demie du matin.
Samedi, le grand public de cette troisième édition du festival International d’Ifrane a été au rendez-vous avec Mimoune Ourahou, ce chanteur marocain du Bled d’origine Amazigh né en 1965 dans la commune rurale de « Tigrigra » relevant de la province d’Ifrane qui a pu acquérir une notoriété entre les chanteurs du même style grâce à sa forte voix et sa créativité, participé à plusieurs festivals pendant sa carrière musicale et remporté plusieurs prix au Maroc et en Italie.
Cette seconde soirée artistique a été animée aussi par l’artiste Willy William, un des auteurs compositeurs, interprètes et producteurs de musique française les plus en vogue du moment. Ayant sorti en été 2017 le fameux single «Mi Gente» qui a atteint plus d’un milliard de vues, en collaboration avec J Balvin qui s’était imposé rapidement comme le hit le plus incontournable de l’année. Il est aussi connu pour ses remixes de Major Lazer, Inna ou DaddyYanky. Et s’est aussi fait un nom grâce à ses multiples collaborations avec des artistes internationaux.
Willy William a notamment participé au morceau « Englishman in New York » de Cris Cab ou encore « Lipstick » de Sophia Del Carmen. Il a également travaillé avec des artistes français comme Keen’V. Parmi ses succès notables, on peut citer « Li tourner » de DJ Assad, ayant fait fureur en 2012 et récompensé par un NRJ DJ Award.
L’artiste Douzi n’est pas laissé en reste puisque lui aussi a enflammé la scène Arz Biladi à sa façon lors de cette seconde soirée en présentant ses meilleurs tubes. Abdelhafid Douzi, de son nom de scène DOUZI qui né le 30 avril 1985 à Oujda, est un chanteur et acteur marocain. Il est également le premier artiste marocain le plus populaire de facebook avec ses «7 Millions fans» avec un record de plus de 2Millions de visiteurs par jour.
De par sa notoriété, Douzi a été décoré en août 2016 chevalier de l’ordre du Ouissam Al Moukafâa Al Wataniya, ordre du Mérite national par S.M Le roi Mohammed VI, puis sacré meilleur chanteur marocain aux DAF Bama Music Awards en 2017, une cérémonie de récompenses multiculturelles internationales qui se tient à Hambourg en Allemagne, exploit que le jeune chanteur a choisi de partager avec son public en écrivant sur son compte officiel Instagram : «C’est grâce à vous que nous y sommes parvenus».
Récemment, Douzi avec Jason DEROULO a été choisi pour chanter l’hymne de la Coupe du monde 2018. Une belle consécration pour ce chanteur de 32 ans qui atteint avec ce titre nommé «Colors» une autre dimension de sa carrière d’artiste.

A noter enfin que le festival International d’Ifrane se poursuivra les 8, 9, 10 et 11 juillet, par des concerts réunissant des artistes nationaux dont Nabila Maan, Cheb Younès, Mouss Atlas et les groupes locaux de idriss idrissi, haddou aarab, chinoui, Boubala family, Rachid ifrane et autres
Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.