Home»National»Conférence Internationale sur : «Protéger le Patrimoine Culturel par une Gouvernance Participative et Inclusive pour la Réalisation des Objectifs du Développement Durable »

Conférence Internationale sur : «Protéger le Patrimoine Culturel par une Gouvernance Participative et Inclusive pour la Réalisation des Objectifs du Développement Durable »

0
Shares
PinterestGoogle+
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Conférence Internationale sur : «Protéger le Patrimoine Culturel par une Gouvernance Participative et Inclusive pour la Réalisation des Objectifs du Développement Durable »
A l’occasion de la célébration le 18 Avril de chaque année par le Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) de la Journée Internationale des Monuments et des Sites du Patrimoine Culturel Mondial, dont l’institution a été approuvée par la 22ème Conférence Générale de l’UNESCO en 1983, dans le cadre du Partenariat entre Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) et l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) et de l’offre de formation du Collège de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU-Afrique dédié à la Promotion et la Valorisation de la Culture et du Patrimoine au niveau des Collectivités Territoriales Africaines, une Conférence Internationale est prévue le Mercredi 18 avril 2018 à partir de 8h00 du matin, au Siège de l’ISESCO à Rabat (Maroc), ayant pour thème : «Protéger le Patrimoine Culturel par une Gouvernance Participative et Inclusive pour la Réalisation des Objectifs du Développement Durable ».
La rencontre se tient en partenariat et avec l’appui du Ministère de la Culture et de la Communication du Maroc, l’ISESCO, le Bureau de l’UNESCO à Rabat et l’ICOMOS, l’Association des Régions du Maroc (ARM), l’Association Marocaine des Présidents des Conseils des Communaux (AMPCC), le Réseau Méditerranéen des Médinas et du Développement du Patrimoine (RMM&DP), de CGLU et de la Commission européenne.

Sur les 1052 Sites classés sur la liste du Patrimoine Mondial par l’UNESCO jusqu’en 2016, à peine 90 se situent en Afrique au moment où on en compte presque 500 pour le seul Continent Européen. Cela s’explique notamment par plusieurs faiblesses au niveau de la promotion du Patrimoine culturel au sein de nombreux Etats africains, se traduisant par des formes de gouvernance et de gestion ne permettant pas d’assurer une réelle protection, valorisation et promotion du riche Patrimoine qui caractérise ce Continent. La fragilité des politiques et des stratégies culturelles en Afrique, est même une sérieuse menace contre la protection de cette richesse.

Partant des rôles et responsabilités des Collectivités Territoriales en matière de gouvernance publique et de développement territorial et local, CGLU Afrique considère que ces entités ont un rôle crucial à jouer dans la gouvernance et la gestion du Patrimoine Culturel en Afrique. Non seulement elles abritent ce Patrimoine, mais elles bénéficient surtout de la proximité avec les Sites ainsi qu’avec les populations qui contribuent à la production ou à l’animation directe de ce Patrimoine.
Bien plus, dans le Nouvel Agenda mondial 2030 sur les Objectifs du Développement Durable (les ODD), la culture occupe une place transversale selon l’UNESCO. La protection et la promotion du Patrimoine Culturel participent et contribuent à la réalisation et à la mise en œuvre de pratiquement l’ensemble des ODD, en particulier l’ODD 8 : « Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous », notamment la Cible 8.9 «D’ici à 2030, élaborer et mettre en œuvre des politiques visant à développer un Tourisme Durable qui crée des emplois et mettre en valeur la Culture et les Produits Locaux »  et l’ODD 11 : « Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, résilients et durables », notamment la cible 11.4 « Renforcer les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel et naturel mondial».
Ainsi, cette Conférence a pour objectif principal certes d’être un Moment de célébration de la Journée Internationale des Monuments et des Sites, mais également pour sensibiliser les différents Acteurs et Parties Prenantes concernés par la problématique du Patrimoine Culturel, sur la nécessité de s’orienter vers des approches participatives et inclusives en matière de gouvernance et de gestion du Patrimoine Culturel en Afrique, tout en impliquant davantage, dans un esprit de subsidiarité, les Collectivités Territoriales africaines en vue d’une meilleure Protection, Valorisation et Promotion, de proximité, du Patrimoine Culturel en Afrique.
La conférence aura comme objectifs spécifiques de :
Sensibiliser les différents Acteurs et Parties Prenantes (Organisations internationales, Gouvernements, Collectivités Territoriales, Secteur Privé, Composantes de la Société Civile…) sur l’importance du Patrimoine Culturel de l’Afrique au niveau local et sur les défis et menaces auxquels il est confronté ;
Susciter un cadre d’échange entre les différents Acteurs et Parties Prenantes impliqués dans la Gouvernance et la Gestion du Patrimoine Culturel africain ;
Réfléchir et échanger sur une feuille de route africaine pour une meilleure Protection, Valorisation et Promotion du Patrimoine Culturel en Afrique.
L’ouverture de la conférence sera officiellement faite par Son Excellence Monsieur Mohamed El AARAJ, Ministre de la Culture et de la Communication du Royaume du Maroc, en présence de Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur Général de l’ISESCO et de Monsieur Jean Pierre Elong Mbassi, Secretaire Générale de CGLU Afrique.
Prendront part à la rencontre : les Organisations Internationales concernées (ISESCO, UNESCO, ICOMOS, PNUD), les Départements Ministériels chargés et/ou impliqués dans la Gouvernance et la Gestion du Patrimoine Culturel, les Associations des Collectivités Territoriales, des Villes abritant des Sites Historiques en Afrique classés par l’UNESCO, des Villes africaines Capitales de la Culture Islamique classées par l’ISESCO, des Villes Marocaines abritant des Sites historiques, le Réseau Méditerranéen des Médinas et du Développement du Patrimoine (RMM&DP), des Elus Locaux/Elues Locales, les différentes Composantes de la Société civile engagées et/ou impliquées dans la thématique, des Partenaires, des Universités et Instituts de Formation.
Les médias nationaux et internationaux basés au Maroc sont invités à couvrir les travaux de cette Conférence ce mercredi 18 avril 2018 à partir de 09h00 au Siège de l’ISESCO (Avenue des F.A.R., Hay Ryad – Madinat Al Irfane).
Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Gaëlle Yomi : Tél : + 212 610 56 71 45

E-mail : GYomi@UCLGA.org

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.