Home»National»Journée mondiale de la vie sauvage : Le chat ganté ; ancêtre du chat domestique risque la régression

Journée mondiale de la vie sauvage : Le chat ganté ; ancêtre du chat domestique risque la régression

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Journée mondiale de la vie sauvage :
Le chat ganté ; ancêtre du chat domestique risque la régression dans les milieux forestiers de Takherkhort au parc
National de Toubkal.

Décidée par l’Organisation des Nations Unies pour la journée du 3 mars de chaque année ; la Journée mondiale de la vie sauvage organisée cette année sous le thème de « Grands félins : des prédateurs menacés » est une occasion idéale pour célébrer toutes les formes que revêtent la faune et la flore sauvages, leur beauté et leur diversité et pour sensibiliser l’humanité à tout ce que la nature nous apporte quotidiennement.
Cette journée a également pour but d’insister sur la nécessité d’intensifier la lutte contre les prédateurs (humains) qui s’en prennent aux espèces sauvages en fournissant une occasion de réfléchir aux répercussions économiques, environnementales et sociales qu’elles génèrent.
Aussi, il y’a lieu de relever que la Journée mondiale de la vie sauvage pour l’année 2018 axée sur la préservation des félins est une occasion pour attirer l’attention sur leur situation et concrétiser les soutiens aux multiples actions nationales et internationales mises en place pour sauver ces espèces emblématiques. Avec la journée mondiale de la vie sauvage, les grands félins recevront toute l’attention qu’ils méritent aux fins de garantir qu’ils seront encore présents pour les générations à venir.
Dans cette optique, on signale qu’au niveau national et plus particulièrement au niveau du Parc national de Toubkal (PNTb) dans le Haut Atlas Marocain on relève que parmi les félins emblématiques de la zone on trouve le chat ganté ou Felis silvestris lybicas sp 1, l’ancêtre du chat domestique (Feliscatus), vu dans les milieux forestiers de Takherkhort dans la zone centrale du parc.
Pour une meilleure préservation de ce félin dans cette zone nous assure-t-on; la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Haut Atlas (DREFLCD/HA) ne cesse de souligner la fragilité des ressources naturelles et tire la sonnette d’alarme sur les effets de la dégradation des milieux qui peut contribuer à la régression de cette espèce animale, par destruction du couvert végétal, et diminution de la biomasse des proies.
Dans ce sens ajoute-t-on, la DREFLCD/HA enchaine selon un agenda précis ses travaux de conservation, de réhabilitation et d’aménagement du Parc National de Toubkal pour la préservation de la faune et la flore. Ses actions de conservation ne peuvent être valorisées que par l’écotourisme, un créneau qui encouragerait la population riveraine à reconnaître la valeur inestimable de la richesse faunistique et floristique de cette aire protégée; une telle prise de conscience engendrerait certainement des avantages nets pour la protection de l’environnement
Dans ce même cadre de conservation et de valorisation, la DREFLCD/HA est en train d’actualiser le Plan d’Aménagement et de Gestion (PAG) du Parc National de Toubkal qui prend en considération les différents enjeux faunistiques visant les espèces emblématiques du Parc comme le Mouflon à manchettes, le Gypaète barbu et le Singe magot et bien d’autres en raison de leur statut d’espèces menacées à forte valeur patrimoniale qui font la richesse du Parc National de Toubal.
Ce PAG constituera ; selon ses initiateurs ; un référentiel technique pour l’ensemble des intervenants sur ce site. Récemment mise à jour, la première partie du travail présente un état des lieux exhaustif en concertation avec la communauté scientifique pour ajuster le tir concernant la gestion durable des ressources naturelles en tenant compte des potentialités, enjeux et contraintes du parc. Quant à la deuxième partie elle est consacrée aux axes d’intervention du futur PAG du Parc National de Toubkal, en concertation avec les usagers du PNTb et les différents acteurs intervenants sur ce site.
Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.