Home»National»La politique multidimensionnelle de l’émigration du Royaume du Maroc saluée par la communauté internationale

La politique multidimensionnelle de l’émigration du Royaume du Maroc saluée par la communauté internationale

0
Shares
PinterestGoogle+
 

La population des Marocains du Monde est estimée à 5 millions de personnes, soit près de 14% de la population vivant au Maroc. Son développement est le produit d’un processus d’émigration, qui a connu de l’ampleur après l’Indépendance dans le cadre des accords de main-d’œuvre conclus entre le Maroc et certains pays européens, et a culminé durant les deux dernières décennies avec le développement de nouvelles destinations d’émigration et l’émergence d’une migration, dite des compétences.
Le Maroc a initié très tôt une politique multidimensionnelle de l’émigration, souvent saluée par la communauté internationale. Par ailleurs et en dépit de ces efforts substantiels dont le développement progressif du réseau consulaire et de la mise en place, ces dernières années, d’instances dédiées, les politiques publiques en direction des Marocains du Monde ne cessent de se confronter à de nouveaux défis.
Dans le cadre des missions qui lui sont dévolues, le Ministère délégué, chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la migration a mis en place, en 2014, une stratégie visant à mieux répondre aux attentes et aux aspirations de la communauté marocaine aussi bien au Maroc qu’au niveau des pays d’accueil en coordination avec différents partenaires.
Par ailleurs, depuis le lancement de cette stratégie, le contexte migratoire international ne cesse de se bouleverser en affectant directement les marocains du monde dans les pays d’accueil. Ce contexte migratoire, associé à la situation économique et sociale qui n’est pas favorable dans plusieurs pays de résidence des Marocains du Monde, fait émerger de nouveaux besoins et de nouvelles attentes, notamment chez les nouvelles générations.
A ce niveau, on signale que les enjeux liés aux marocains du monde se déclinent comme suit :
–  Liens d’attachement (identitaire et culturel) des Marocains résidant à l’étranger (marocains du monde) avec le Maroc ;
–  Intégration fluide des marocains du monde dans les pays d’accueil ;
–  Pérennisation de la contribution des marocains du monde au développement du Maroc (social, culturel, économique) ;
–  Maîtrise des risques induits par les mutations du contexte international de la migration (et en particulier les situations pouvant interpeller une stratégie de gestion de crise) ;
–  Rayonnement international du Maroc à travers ses marocains du monde ;
–  Régulation, dans la mesure de ce que permet notamment le droit de libre circulation, des flux migratoires;
–  Politique de communication efficiente au profit et envers les marocains du monde.
Ainsi, le processus de refonte de la politique migratoire envers les marocains du monde doit s’opérer à partir d’une construction politique horizontale associant les institutions de l’Etat avec les différents acteurs concernés par le champ migratoire. Aussi, son opérationnalisation requiert une démarche inversée basée sur l’implication active des acteurs et institutions de proximité et sur le principe de territorialité comme outil de planification et d’exécution.
S’inscrivant dans cette optique et soucieux de procéder à une révision et d’apporter un nouveau regard stratégique sur les problématiques précitées tout en restant fidèle à sa démarche participative, le Ministère a lancé un processus pour la révision et l’élaboration d’une nouvelle stratégie, impliquant l’ensemble des acteurs concernés.
La première étape de ce processus participatif consiste à organiser un atelier débat avec la communauté scientifique autour de ces questions avec comme objectifs:
–  Cerner les grandes tendances qui devraient marquer le ‘’système migratoire marocain’’ dans les deux prochaines décennies :
–  Ouvrir un débat avec les experts et les chercheurs universitaires marocains sur les défis actuels ;
–  Formuler des propositions et des recommandations concrètes pour l’élaboration d’une nouvelle vision stratégique concertée.

Lors de det atelier débat avec cette communauté scientifique ; les axes de débat répondront à différentes questions dont notamment:
–  Quelle analyse des politiques publiques dans leurs différentes dimensions : économique, politique, sociale, institutionnelle, culturelle et cultuelle … ?
–  Comment renforcer la contribution des Marocains du Monde au développement du pays ?
–  Quel mode de fonctionnement et de gouvernance à adopter au sein de notre dispositif institutionnel ?
–  Quelle politique de gestion des flux migratoires à construire ?
–  Comment améliorer la politique de communication peu ciblée envers les Marocains du Monde ?
–  Quelle offre culturelle à promouvoir au profit des Marocains du Monde  ?
–  Comment renforcer la participation politique des Marocains du Monde confortée par la Constitution ?

 

Mohamed DRIHEM

 

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.