Home»Enseignement»Au docteur en didactique Tbib Abdessamad : un peu de dignité !

Au docteur en didactique Tbib Abdessamad : un peu de dignité !

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Quand j’ai écrit un petit mot sur ma page Facebook et repris par Oujdaciy que je salue chaleureusement, à l’attention de mes lecteurs les avisant de la réédition de mon livre ‘’Guide de Lecture des Œuvres’’, publié une première fois en 2009, sous le dépôt légal 2009 Mo2464, j’ai été décrié pour les nombreuses insuffisances dont mon livre souffrait par l’illustre docteur en didactique Tbib Abdessamad. Voici quelques uns de ses commentaires publiés sur ma page facebook : « aucune indication sur le regroupement des textes ….et axes de lecture en dépit de leur étude séparée/ Vous avez oublié de citer certains passages importants dans la progression narrative…./ J’aurai (s) aimé trouver des schémas, des cartes conceptuelles../ le Guide de Lecture devrait peut-être contenir des démarches méthodologiques…/ … la longueur des lignes ne donne point à mes yeux la possibilité notamment pour nos élèves à (de) saisir facilement le contenu…./ La génération d’avant n’est plus celle d’aujourd’hui…. »

Une critique bien conduite, avec la rigueur qu’il lui faut et les outils qui lui conviennent, porte sur ce qui est et non sur ce qui doit être. En conséquence, au lieu de se pencher sur ce qui est matériellement dit et avec les mots de la langue qu’il connaît pour être docteur en la matière, notre docteur m’adresse des reproches sur ce que je n’ai pas fait, sur ce qui n’est pas dit. Notre docteur en didactique qui doit sûrement en savoir quelque chose sur la langue française, sur ce qu’elle cache ou montre, avait la possibilité d’orienter ses jugements sur les axes des textes à caractère critique qu’il avait sous les yeux, car celui qui les a écrits, hélas ! n’a aucun titre universitaire qui puisse lui offrir une certaine immunité ou couvrir ses faiblesses. Quelle aubaine pour Notre docteur que de trouver une terre en friche qu’il pourrait tourner et retourner à sa guise ! Il y a beaucoup de bonnes choses à dire sur les trois romans au programme des élèves des premières années et que je n’ai pas dites et que notre docteur aurait pu dire à sa manière, avec ses mots, pour me compléter, me contrarier ou me contredire. Au lieu de cela, il s’est lancé sur un autre terrain, celui de vouloir orienter les axes de mon travail, comme s’il cherchait à vouloir apprendre à un vieux singe à faire des grimaces.

Mais l’excès de zèle et de vanité du docteur en didactique Tbib Abdessamad ne se manifeste pas seulement dans cette critique illusoire, gratuite et mesquine contre des éléments qui ne figurent pas dans mon livre ‘’Guide de Lecture des Œuvres’’, son excès de zèle et de vanité se concrétise dans le fait qu’il utilise mon livre comme référence dans ses séances de travail avec les élèves des premières années, comme s’il était sien. Il l’utilise comme s’il était à lui et comme si ce qui y est écrit est de lui et non de son vrai auteur. Utiliser mon livre ‘’Guide de Lecture des Œuvres’’ à des fins pédagogiques avec mesure et adaptation avec les élèves serait un grand honneur pour un vieil homme comme moi qui aime les tapes sur l’épaule quand elles sont bien méritées et données au bon endroit et par la bonne personne. L’utilisation publique de mon livre ou d’une partie de mon livre sans citer le nom de son auteur est une grave atteinte au droit d’auteur, au droit de propriété. Ainsi donc, Notre docteur Tbib Abdessamad, après avoir ‘’montré ‘’les insuffisances de mon livre il l’utilise en public, in texto, sur sa page facebook, et sans citer la source, ni l’auteur.

Le texte dont il est question est publié dans ‘’Guide de Lecture des Œuvres’’ Edition 2009, de la page 39 à la page 48 sous le titre ‘’La dimension ethnographique’’.

La dimension ethnographique

I- Croyances, pratiques magiques, voyances et pèlerinages.

A- La voyante lalla Kanza (page 39)

B- Le voyant Sidi El Arafi (page 40)

C- Les pèlerinages des sanctuaires (page 41)

II- Les fêtes religieuses : La Achoura (42)

III- Les menues activités quotidiennes (page 43)

IV- La femme au foyer (page 44)

V- Les hommes et leurs acitivités (page 45)

VI- L’auteur témoin de son époque (page47)

Je laisse le soin aux lecteurs de juger d’eux-mêmes de l’acte odieux du docteur Tbib Abdessamad qui ‘’yakoul lghalla wa issab lmalla’’.

Zais Tayeb

Tbib Abdessamed

Pour les 1bac SM
ACTIVITES ORALES
NIVEAU : 1 bac SM
Support : La boîte à merveilles, Ahmed SEFRIOUI
Objectif : repérer les différentes concrétisations de l’ethnographie dans le roman étudié
Méthodologie : lecture sélective.

Définition de l’ethnographie : selon le dictionnaire de l’académie française l’ethnographie est « la science qui traite des différents peuples, de leurs mœurs, coutumes, religions et langage »
La dimension ethnographique dans « la boite à merveilles »
Les personnages restent très proches les uns des autres par les liens qui les unissent : liens de voisinage, d’amitié, de rivalités ou de compassion, d’échanges, d’événements. Cette vie qu’ils mènent se chevauche entre le réel et l’occulte. Pour le lecteur « moderne, les faits semblent des conséquences sans profondeurs voire éphémères. Or, ils demeurent des faits de société, de civilisation. L’étude de la boite à Merveilles nous permet d’entrevoir les dessous de la société marocaine. Ainsi, « La boite à merveilles » offre une grande place à la dimension ethnographique : l’écriture est marquée par le souci de dévoiler sous les yeux du lecteur étranger les traditions et les coutumes de la ville de Fès. La valeur ethnographique se concrétise à travers :
I- Les croyances, les pratiques magiques, les voyages et les pèlerinages
a- La voyante Lalla KANZA / le voyant Sidi ELARAFI
b- Les pèlerinages des sanctuaires
II- Les fêtes religieuses : ACHOURA
III- Les activités quotidiennes
IV- Les femmes au foyer
V- Activités des hommes
VI- Témoignage du temps (narrateur)

https://www.facebook.com/DocteurTBIBABDESSAMAD

Tbib Abdessamad

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.