Home»National»L’Association « Aoulim pour le développement durable » lutte contre la drogue et l’abandon scolaire au fin fond de l’Anti Atlas à Ait wadjass

L’Association « Aoulim pour le développement durable » lutte contre la drogue et l’abandon scolaire au fin fond de l’Anti Atlas à Ait wadjass

2
Shares
PinterestGoogle+
 

Dans le cadre de activités socio-culturelles et sportives au titre de la saison 2017-2018, l’Association « Aoulim pour le développement durable » dont le siège social est à la commune d’Ait wadjass-Mentaga- relevant de la Province de Taroudant a organisé des journées de sensibilisation contre le tabac et la drogue au milieu des élèves et de la population de la collectivité territoriale d’Imoulass et ce, du 18 au 20 novembre 2017 dernier.
Organisées au Lycée Collégial Imoulass en partenariat avec la Délégation Provinciale du ministère de la Santé de Taroudant et l’Association « Tous contre l’abandon scolaire » de Casablanca sous le thème : « Ensemble pour la lutte contre la drogue » ; ces journées encadrées par les membres de l’association « Aoulim pour le développement durable » avec à leur tête Pr Dalila Benlechguer présidente de l’association et animées par des médecins chercheurs de la faculté de Médecine et de pharmacie de Rabat, des enseignants du Collèges Imoulass et des professeur d’EPS de Taroudant en plus d’acteurs associatifs spécialisés dans la lutte contre le tabac et la drogue ; ont été marquées par l’organisation de conférences de sensibilisation contre les dangers du tabac et de la drogue, la remise de lots d’ordinateurs, de tenues de sports complètes et de livres pour la bibliothèque scolaire. Des tournois de Football de Basket-ball avec une séance de Teak Wandoo et un mini marathon au profit des élèves des différents établissements scolaires de la collectivité locale.
Ont assisté à ses journées de sensibilisation aux cotés de Mme Dalila Benlechegar présidente de l’association organisatrice et ses membres ; le Directeur Provincial du MEM Mr Brahim Adardar et le champion du Monde du kick-boxing Mustapha Lakhsem et Pr Ali Nait Douch Président fondateur de l’association Aoulim et Dr Ayad Lamhaouar professeur chercheur expert en matière de développement humain et président de l’Association « Tous contre l’abondons scolaire » qui ont remis des prix et des médailles aux différentes équipes gagnantes des tournois et aux meilleurs marathoniens dans la joie et l’allégresse populaire des habitants et des élèves de la collectivité territoriale en fete.
A noter que l’association « Aoulim pour le développement durable » dont le siège est à la commune de Ait wadjass -Mentaga –relevant de la province de Taroudant avec des sections à Rabat -Salé-Casa-Kenitra et à Taroudant existe depuis 20 ans déjà.
Les objectifs d’Aoulim sont liés à tous les secteurs de développement et à tous les domaines aussi bien socio-culturel et éducatif notamment chez les filles que les domaines sanitaires, sportif, coopératif, environnemental, écotouristique et en matière d’alphabétisation,
Comme première femme présidente d’une association rurale de montagne au fin fond de l’Anti Atlas conservateur qu’est l’Association « Aoulim pour le développement durable », Pr Dalila Benlechguer nous a déclaré qu’avec le concours de tous les membres des sections de son association , la nouvelle vision de celle-ci sera de développer le sens de citoyenneté , en encadrant les jeunes et les femmes de la collectivité territoriale d’Ait wadjass -Mentaga- relevant de la Province de Taroudant qui compte 45 douars….ainsi que leur niveau socio-économique afin de contribuer à la lutte contre l’exode rurale..
Selon notre interlocutrice ; sa stratégie sera d’initier et de participer à la création de coopératives féminines et agricoles pour valoriser la richesse du patrimoine naturel de la région ; participer à la création d’activités génératrices de revenus pour les jeunes et les femmes avec dans le cadre des programmes de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) ; Intégrer l’écotourisme et son impact positif dans le développement de la région et dans la culture des habitants…
Pour cette année donc ; nous a confirmé Mme Dalila ; ça sera la communication avec les habitants des différents douars et la réalisation des études sur le terrain afin de cerner les besoins de chaque douar..
Abordant cette campagne organisée au fin fond du Maroc ; Mme Benlechguer a tenu de préciser que le fléau de la cigarette et de la drogue est comme la pollution de l’air ; il n’a pas de limites ni de frontières …surtout avec ce grand vide que connait la région et l’absence d’infrastructures et d’encadrement pour la scolarité (absence d’internat), absence d’activités sportives, culturelles et artistiques pour les jeunes…ce qui est au profit des dealers des drogues et ce ; malgré tous les efforts fournis par les responsables locaux…donc en tant que société civile ; il faut participer et jouer son rôle en collaboration avec l’état pour sauver nos jeunes de l’autodestruction et les soutenir afin de devenir de bons citoyens utiles à notre cher pays sous l’égide royale de notre souverain SM. Le Roi Mohammed VI que Dieu le glorifie.

Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.