Home»National»Amélioration de la gestion en captivité de gazelles Nord-africaines menacées

Amélioration de la gestion en captivité de gazelles Nord-africaines menacées

1
Shares
PinterestGoogle+
 

Objet d’un atelier organisé par l’UICN-Med à Tlemcen
Le parc national de Tlemcen en Algérie a été au rendez-vous avec la tenue d’un atelier de formation sur la gestion en captivité de gazelles nord-africaines menacées et ce, du 09 au 11 octobre derniers.
Une cinquantaine de personnes représentant les organismes responsables de la gestion des aires protégées et réserves fauniques des trois pays d’Afrique du Nord (l’Algérie, le Maroc et la Tunisie), ont participé à cet conjointement par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN-Med) et la Direction Générale des Forêts Algérie (DGF), avec la collaboration de la Station Expérimentale des Zones Arides (EEZA-CSIC), le Zoo de Barcelone et Marwell Wildlife avec notamment ; l’appui du Groupe de spécialistes des antilopes (ASG, selon son acronyme en anglais) de la Commission de la sauvegarde des espèces de l’UICN (SSC) et le soutien de la Fondation MAVA.
Selon les initiateurs de cet atelier ; l’objectif principal de cette formation est d’aborder, de façon pratique, des thématiques en matière d’élevage en captivité tel que le régime alimentaire, le suivi sanitaire, les techniques de capture et le lâcher et suivi post-lâcher de gazelles nord-africaines menacées.
Le contenu de la formation comprend également l’élevage en captivité des gazelles nord-africaines, l’adaptation à la vie en captivité, la gestion des gazelles en captivité, les réserves et les aires protégées et la recherche comme outil de conservation.
Cet atelier s’insère aussi dans une initiative assez ambitieuse qu’est l’« Élaboration et la mise en œuvre de plans d’action d’espèces dans les pays méditerranéens : amélioration de la capacité de gestion pour la conservation d’espèces menacées au Maghreb » mise en œuvre par l’UICN avec la collaboration des autorités nationales. Un résultat clé de ce programme a été la Stratégie de conservation régionale de la Gazelle de Cuvier en Afrique du Nord 2017-2020 approuvé en 2017 et le partage d’expériences et de connaissances en différents aspects liés à la conservation et à la gestion in-situ et ex situ de la gazelle de Cuvier.
La rencontre en Algérie selon ses organisateurs ; est une des actions de la Stratégie régionale de la Gazelle de Cuvier. Une action dont les recommandations incluent également les alternatives pour garantir la durabilité des acquis de projets réalisés, la création des alliances, ainsi que la continuité de ce Programme pour le renfoncer et, la réunion tenue en Algérie est l’une des actions incluses dans la Stratégie et on s’attend à ce que les participants abordent comment mettre en œuvre les recommandations qui y sont contenues.
À propos de l’UICN et le Centre
de Coopération pour la Méditerranée :
L’UICN, Union Internationale pour la Conservation de la Nature, aide à trouver des solutions pragmatiques pour les principaux défis environnementaux et de développement auxquels fait face la planète. L’UICN est la plus ancienne et la plus importante organisation environnementale au monde, avec plus de 1300 membres, organisations gouvernementales et non gouvernementales, et près de 16.000 experts bénévoles dans quelque 185 pays. Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN a vu le jour en 2001 avec le soutien du Ministère de l’Environnement espagnol, de La Junta de Andalucia et de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID). Au cours de ses 15 années d’existence, la mission du Centre a été d’influencer, encourager et aider les sociétés méditerranéennes pour assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles ainsi qu’un développement durable dans la région méditerranéenne.
Mohammed Drihem
OBSERVATION : Copyright de la photo : Gazella dorcas © David Mallon

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.