Home»National»COMMUNIQUE DE PRESSE Viol sur jeune femme porteuse de troubles psychiques. L’insupportable loi du silence.

COMMUNIQUE DE PRESSE Viol sur jeune femme porteuse de troubles psychiques. L’insupportable loi du silence.

1
Shares
PinterestGoogle+
 

L’association Sila, association oeuvrant depuis plus de 12 ans pour la Santé Mentale dénonce avec vigueur le drame qu’a vécu la jeune Zineb, victime d’un viol collectif dans un véhicule de transport en commun dont les images ont défrayé la chronique ces derniers jours.

L’association dénonce l’ignominie d’un tel acte auquel sont confrontées régulièrement les personnes souffrant de troubles psychiques dans notre pays, sans qu’on n’en parle jamais.

Elle dénonce l’attitude des citoyens présents dans le bus au moment du viol, spectateurs passifs du drame, de même que le chauffeur du véhicule et son receveur. Ils sont tous complices du drame et doivent assumer les conséquences de leur attitude.

L’association dénonce le peu de considération du législateur pour les personnes en situation de handicap psychique ou mental dans notre pays. Il n’existe en effet aucune protection juridique véritable pour celles-ci, hormis la mise sous tutelle, mesure qui n’est envisageable qu’avec un nombre très réduit de ces personnes et qui est surtout non adaptable aux besoins spécifiques de chaque personne qui relève d’une telle mesure.

Elle dénonce la gestion de ce drame par le Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Ministère dont la première responsable n’a pas fait plus à ce sujet que publier très tardivement un post sur sa page Facebook. Dans n’importe quel pays du monde civilisé le premier responsable d’un tel ministère aurait eu au moins la délicatesse de se rapprocher de la victime et de ces proches pour les soutenir, geste symbolique plein de sens que la haute responsable marocaine n’a pas jugé opportun d’avoir malheureusement.

Elle dénonce l’absence de réaction du Ministère de la Santé; Pourtant si cette jeune femme et toutes les autres comme elle subissent des drames comme ceux-ci, c’est bien, entre autres raisons, parce que la prise en charge des personnes présentant des troubles psychiques, aussi bien en hospitalier qu’en extra-hospitalier, souffre d’un manque chronique de moyens, aussi bien humains que matériels, à l’origine de ruptures de soins régulières et d’un désarroi intenable et quasi permanent des familles.

Elle dénonce l’attitude du citoyen marocain qui déconsidère totalement ces personnes porteuses de troubles psychiques et les dénigre, qui n’hésite pas à les maltraiter et à les stigmatiser alors qu’il se doit de les protéger et de les aider. Que font le Ministère de la communication, que font les médias qui ont en charge l’information du citoyen et sa sensibilisation à de telles problématiques ?

Eu égard à tout cela l’association Sila a décidé de soutenir la défense de cette jeune femme. Il s’agit là, en effet, d’un viol aggravé car subi par une personne présentant des troubles psychiques donc une personne vulnérable, et qui a droit dès lors, au même titre que toute autre personne, à recouvrer sa dignité à travers un procès juste qui déterminera la responsabilité de tous les acteurs de cette tragédie.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.