LA FEDETRATION ROYALE MAROCAINE DE SKI ET MONTAGNE ORGANISE ; LE CHAPIONNAT DU MAROC D’ESCALADE


    


Comme annoncé auparavant, la Fédération Royale Marocain de Ski et de Montagne a organisé le week-end du 16-17 Juillet 2016 dernier le championnat du Maroc d’escalade sur la Structure Artificielle d’escalade – SAE – (Mur d’escalade) du Club Alpin Français de Casablanca.

Soixante-quinze grimpeurs et grimpeuses représentant 11 Clubs affiliés à la Fédération Royale Marocaine de Ski et de Montagne (FRMSM) venant de différentes villes du Royaume telles que Asni, Azrou, Casablanca, Ifrane, Marrakech, Oukaimeden et Settat se sont donné rendez-vous au Club Alpin Français de Casablanca pour prendre part à cette nouvelle édition du championnat national 2016 de l’escalade bien réussie par le nouveau comité directeur de la fédération sous la houlette de son président Lhaj Abdenbi Lerhenane et chercher à décrocher des titres de champions.

A noter au passage qu’avec l’avènement de l’élection du Nouveau comité directeur de la FRMSM en janvier 2014 pour un mandat de quatre ans, le nombre des clubs actifs dans le domaine de l’escalade est passé de 04 clubs que sont le CAF, le CCC, l’AZUC et l’ATSO à 14 clubs actifs avec une progression très encourageante avec l’integration des clubs du SC.Ifrane,  SC.Azrou, Club  Atlas Marrakech, Tensift, AOSSM, Club El Haouz et de l’ASEM en plus des Clubs de l’AOSCNSS, Delta Evasion, Club Ismailia Meknes absents lors de cette édition 2016.

Aussi, il y’a lieu que la FRMSM organisera une seconde compétition nationale d’escalade dotée de la Coupe de la fête du Trône le week-end du 23-24 juillet 2016 prochain sur la même SAE du Club Alpin Français de Casablanca et, comme au championnat du Maroc, tous les athlètes chercheront en à décrocher non pas les titres de champions cette fois ci mais la mémorable Coupe de la Fête du Trône dans son édition 2016.

Lors de cette éditions, les grimpeurs du Club Alpin Français de Casablanca ont brillé de mille feux pour décrocher le titre de champion du Maroc par équipe avec un total de 115 points suivi par l’équipe du Club ASEM de Settat à la seconde marche du Podium avec   Points et de celle de l’ASUC classé troisième.

Sur le plan individuel, le championnat du Maroc 2016 organisé avec brio par la FRMSM a été marqué par l’organisation d’une cérémonie de remises des médailles en l’honneur de 12 champions tous sexes et catégorie confondus .

A noter que les compétitions officielles d’escalade sont administrées à leur création par l’Union internationale des associations d’alpinisme (UIAA), puis dès 2007 par la Fédération internationale d’escalade (IFSC).

Au niveau international, elles sont organisées sous deux formes, des championnats du monde qui ont lieu une fois tous les deux ans et une Coupe du monde qui se déroule en plusieurs étapes. L’escalade est aussi représentée aux Jeux mondiaux depuis son édition de 2005 à Duisbourg. De plus, des championnats continentaux se tiennent de manière bisannuelle, comme les Championnats d’Asie, les Championnats  panaméricains et les Championnats d’Europe.

Il existe aussi de nombreuses compétitions de niveau national administrées par les fédérations nationales de chaque pays, ainsi que des compétitions promotionnelles comme le Melloblocco, qui est organisée chaque année, depuis 2004, sur des blocs naturels dans la région de Val Masino en Italie78 ou encore le Petzl Roc Trip.

Les compétitions se tiennent le plus souvent en salle sur des murs d’escalade, mais aussi sur des murs extérieurs, permanents ou provisoires comme pour les étapes de la Coupe du monde qui se déroulent à Chamonix en France. Elles se déroulent généralement en trois tours : qualifications, demi-finale et finale, avec possibilité de super-finale en cas d’ex-æquo à la première place. Il existe trois disciplines principales : la difficulté, le bloc et la vitesse

Difficulté

Durant les épreuves de difficulté, les concurrents grimpent les mêmes voies en tête, les uns après les autres. Ces voies doivent faire un minimum de 15 mètres de longueur pour 3 mètres de largeur et avoir une hauteur minimale de 12 mètres. Le vainqueur est celui qui atteint le plus haut point de la voie, en un seul essai. Une voie est réussie (comptée « TOP ») lorsque la dernière dégaine de la voie a été « mousquetonnée » ; si elle n’est pas réussie la dernière prise tenue par le grimpeur est comptabilisée. Pour le classement, on tient compte également de la façon dont la dernière prise a été utilisée. Un grimpeur qui l’aura valorisée en initiant un mouvement vers la prise suivante sera classé devant celui qui l’aura simplement tenue.

Depuis 2012, la durée d’ascension est prise en compte pour le classement en cas d’égalité. Cependant le temps limite pour la tentative de chaque grimpeur est de 8 minutes. Passé ce délai, le compétiteur est arrêté dans sa progression et la hauteur est mesurée à l’endroit de cet arrêt.

Durant le tour de qualification des compétitions de difficulté, les compétiteurs doivent grimper deux voies. Le classement est alors obtenu en effectuant la moyenne du classement obtenu sur chacune des deux voies. À l’issue des qualifications, sont retenus les 26 meilleurs pour la demi-finale. À l’issue de la demi-finale, il ne reste plus que les 8 mieux classé. En cas d’égalité sur un tour, les concurrents sont départagés d’après les résultats des tours précédents.

La plupart du temps, les compétiteurs doivent grimper la voie à vue. Cela signifie qu’ils ne sont pas autorisés à voir les autres grimpeurs sur la voie car autrement leurs concurrents pourraient voir les astuces ou les erreurs des grimpeurs les ayant précédés, ce qui leur donnerait un avantage important. Ils ne peuvent pas non plus recevoir de conseils d’autres grimpeurs, et n’ont qu’un temps limité pour observer et « lire » la voie à son pied. Sinon les grimpeurs grimpent la voie flash, après avoir pu observer les techniques et enchaînements donnés par l’ouvreur de la voie, qui effectue une démonstration, puis par les autres grimpeurs.

Bloc

Les épreuves officielles de bloc se déroulent sur un circuit à vue de cinq blocs pour les qualifications et de quatre blocs pour les demi-finales et les finales. Sur chaque bloc, les prises de départ à utiliser avec les mains et les pieds sont imposées, ainsi que la prise d’arrivée qui doit être tenue à deux mains. Une prise intermédiaire dite« bonus » est également matérialisée.

Chaque compétiteur dispose d’un temps fixe, de cinq minutes durant les qualifications et les demi-finales, et de quatre minutes pour les finales, pour observer et tenter de réussir chacun des blocs, en réalisant plusieurs essais si nécessaire. Entre chaque bloc, il bénéficie d’une période de repos de même durée. Pour chaque tour, les compétiteurs sont classés selon : le nombre de blocs réussis, en ordre décroissant, puis la somme des nombres d’essais pour réussir les blocs, par ordre croissant, puis le nombre de prises bonus tenues, en ordre décroissant, et enfin la somme des nombres d’essais pour tenir les prises bonus, par ordre croissant.

La formule contest voit tous les compétiteurs d’une même catégorie disposer d’un temps commun, généralement deux à trois heures voire davantage, pour tenter de venir à bout du plus grand nombre de blocs possibles parmi les plusieurs dizaines qui leur sont proposés, dans l’ordre qu’ils choisissent. Le nombre d’essais n’est pas pris en compte. Chaque bloc réussi rapporte finalement 1 000 points divisés par le nombre de fois où il a été réussi (le grimpeur qui est seul à réussir un bloc reçoit 1 000 points, si 5 grimpeurs en réussissent un autre, ils reçoivent chacun 1 000/5=200 points). Le vainqueur est celui qui aura obtenu le plus grand total de points. La formule contest est réservée au premier tour qualificatif des compétitions de bloc (parfois l’unique tour).

Vitesse

Deux compétiteurs chacun dans leur couloir de vitesse.

Les épreuves de vitesse se déroulent sur deux voies identiques durant lesquelles les concurrents doivent atteindre au plus vite le sommet. Le vainqueur est celui qui réalise le meilleur temps. Les grimpeurs qui tombent avant d’arriver au sommet de la voie sont disqualifiés. Lors des qualifications, chaque grimpeur effectue généralement deux essais. Le classement est effectué d’après le meilleur des deux temps ou d’après le total des deux temps réalisés.

Suivant le nombre de compétiteurs, les 4, 8 ou 16 mieux classés accèdent au tour final qui se déroule sous forme d’élimination directe. Le 1er est opposé au dernier classé, le 2e à l’avant-dernier, etc.

Le record du monde absolu est détenu depuis octobre 2012 par le Russe Evgeny Vaytsekhovsky qui a grimpé le mur officiel de 15 men 5,88 s. Cela représente une progression de 2,55 m/s. Cette performance a été établie à l’occasion de la Coupe du monde d’escalade à Xining en Chine.

 

CLASSEMENT INDIVIDUEL

DU CHAMPIONNAT DU MAROC 2016

 

Catégorie sénior Homme :

  1. Ouazzi Mhammed Ski Club Ifrane
  2. Benzarhloul Ayoub Club Alpin Français de Casablanca
  3. Malo Princemail Club Alpin Français de Casablanca

Catégorie sénior Dames :

  1. Glaire Guottier Club Alpin Français de Casablanca
  2. Lamiae Akira Club Alpin Français de Casablanca
  3. Chakir Sara ASEM

Catégorie Junior Hommes

  1. Omar Benkirane Club Alpin Français
  2. Massaoudi Mohamed Ski Club Ifrane
  3. Ait Lahcen Abderazak Club Atlas Marrakech

Catégorie Juniuor Dames

  1. Yakine Soukaina            Club des Clubs de Casablanca
  2. Sahraoui Fatima Zohra Association Sport Universitaire Casa

Catégories Cadets Homme

  1. Alami Reda Club Alpin Français de Casablanca
  2. Rezki Omar     ASEM
  3. Kettani Ali Club Alpin Français

Catégorie des cadettes

  1. Bensouda Chadine Club des Clubs de Casablanca

Catégorie minimes Hommes

  1. Benkirane Youssef Club Alpin Français de Casablanca
  2. Sentissi Mohamed Club Alpin Français de Casablanca
  3. Zaki Hassan Ski Club Azrou

Catégorie minimes Dames

  1. El Arbaoui Yassmine ASEM
  2. Chafay Meriem    Club Alpin Français de Casablanca
  3. Jabri Iness Club des Clubs de Casablanca

Catégorie Benjamin Hommes

  1. Lounys Selim Club des Clubs de Casablanca
  2. Benbati Ahmed Amine Club Alpin Français de Casablanca
  3. Moutahir Youssef ASEM

Catégorie Benjamine

  1. Amane Jinane Club Alpin Français de Casablanca

Catégorie poussin Hommes

  1. Idmale El Mahdi ATSO
  2. Hajjar Wadii ASEM
  3. Aboudrar Hicham ASUC

Catégorie poussine Dames

  1. Amari Hiba ASUC
  2. Galmani Kenza Club Atlas Marrakech

 

 

DRIHEM MOHAMMED


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*



 

Big Sidebar

 

yahoo

 

Facebook + buzz

 
 

Derniers articles

Derniers articles