L’ASSOCIATION TOURTITE D’IFRANE STIGMATISE LA CREATION D’UNE ASSOCIATION DE PAILLE PAR LA DAS DE LA PROVINCE D’IFRANE


    


 

L’ASSOCIATION TOURTITE ORGANISATRICE

DU FESTIVAL INTERNATIONAL TOURTITE D’IFRANE

STIGMATISE LA CREATION D’UNE ASSOCIATION DE PAILLE, TAILLEE SUR MESURE DANS LES BUREAUX

DE LA DAS DE LA PROVINCE D’IFRANE

 

 

Lundi 04 Juillet 2016 dernier, l’Association Tourtite pour la promotion des activités culturelles, artistiques et sportives et la préservation du patrimoine des villes de montagne initiatrice du Festival International Tourtite de la ville d’Ifrane depuis 2007 a organisé une conférence de presse à la Salle des Réunions d’un palace de la cité en vue de jeter toute la lumière sur les raisons du non organisation de la 10ème édition du dit festival  cet été.

Cette conférence de presse qui vient à la demande d’un certain nombre de représentants de la presse nationale accrédités dans la province d’Ifrane a été notamment une occasion pour jeter toute la lumière sur les non-dits de manipulation qui sont derrière cette guerre des festivals que connait la ville d’Ifrane ces derniers jours.

Selon le président de l’association Tourtite et ses dirigeants intervenant lors de cette conférence de presse, le festival international “Tourtite” de la ville d’Ifrane, rendez-vous culturel, artistique et musical estival de la ville, organisé depuis 2007 par l’association Tourtite n’aura pas lieu cet été 2016.

La décision prise, non sans amertume et regret par les membres de cette association qui ont estimé  l’urgence d’en informer la presse et l’opinion locale, régionale et nationale. fait suite à  l’accumulation de démarches et de prises de position  déplorables  de la part de l’autorité  provinciale qui ont été  tramées et mises en chantier  dans les bureaux de la Division des Affaires Sociale (DAS) ou des coulisses du secrétaire général pour la liquidation pure et simple de l’association et d’un festival au seuil de sa dixième édition, fort d’une expérience, qui lui  a value un label honorable et un capitale affectif  certain tant auprès des habitants, des visiteurs et  estivants d’Ifrane que de ses operateurs des secteurs du commerce et du tourisme ainsi que des media.

Lors de cette conférence de presse, les dirigeants de l’association Tourtite pour la promotion des activités culturelles, artistiques et sportives et la préservation du patrimoine des villes de montagne ont dénoncé le refus de communication et l’absence  de dialogue  franc  de l’autorité provinciale actuelle qui rompe avec les traditions de communication et d’accompagnement effectif du festival d’Ifrane  entretenues par les autorités qui se sont succédées à la gouvernance de la province depuis monsieur Karim Kassi Lahlou dont ils ont salué la contribution honorable à la renaissance du champs culturel et évènementiel  ainsi que l’implication des compétences locales, ils ont déploré par la même occasion le parti pris par cette même autorité  provinciale vis à vis de l’association Tourtite depuis la dernière édition de 2015  en l’accusant sans fondement  d’utiliser le festival d’Ifrane à des fins politiques sachant bien que l’association, respectueuse des principes de son statut, avait donné les assurances et apporte les explications  nécessaires  pour dissiper ces fausses accusations.

De même, les responsables de l’association Tourtite ont Stigmatisé la création d’une association de paille, taillée sur mesure dans les bureaux de la province (DAS) pour l’exécution du projet de doublage de l’association Tourtite dans l’organisation du festival d Ifrane et ont exprimé leur indignation quant à l’usurpation du festival international d’Ifrane, patrimoine de Tourtite confié arbitrairement à une association de Fès (Fès Saiss). Mesure qui traduit la négation par le gouverneur des compétences locales selon eux.

A cette effet, un appel solennelle a été lancé par les dirigeant de l’Association Tourtite pour la promotion des activités culturelles, artistiques et sportives et la préservation du patrimoine des villes de montagne aux acteurs associatifs locaux et provinciaux pour une mobilisation afin d’affirmer leur soutien à l’association Tourtite Sans omettre de saluer toutes les associations qui ont contribuer à l’animation des programmes d’activité de toutes les éditions précédentes et qui partage le même idéal de valeur de protection du patrimoine immatériel de chaque localité de la province d’encouragement des talents de la province et de préservation de l’environnement.

Répondant aux questions des journalistes et correspondants de la Presse nationale, régionale et locale présents à cette conférence de  Presse, les dirigeants de l’association Tourtite ont rejeté avec fermeté les déclarations du secrétaire général de la province les accusant sans fondement lors de la conférence de presse organisée par la province et le nouveau-né de la Division des Affaires Sociales (DAS) par la non tenue régulière de leur Assemblée Générale, la non tenue de conférences de presses et, plus grave que ça, de dilapidation des deniers public.

A ces accusations, les dirigeants de l’association Tourtite ont répondu que leurs assemblées générales ont été toujours tenues dans les normes conformément aux statuts de l’association et que l’association a tenue des conférences de presse au début et à la fin de chaque édition du festival International Tourtite d’ Ifrane depuis neuf ans. Quant à la dilapidation des fonds, les dirigeants de Tourtite ont tenu de signalé que leurs bilans des premières éditions ont été vérifiés par la cours des comptes qui n’a relevé aucune anomalie ou fraudes et que tous leurs rapports financiers ont faits objets d’audit par des experts comptables.

Signalons enfin que l’Association Fès Saiss et son partenaire de dernière heure : Le nouveau-né de la DAS de la province d’Ifrane avait prévu la tenue d’une conférence de presse Jeudi 30 Juin 2016 à Casablanca pour annoncer le nouveau « Festival International d’Ifrane » avant de la reporter pour le lundi 4 juillet 2016 toujours à Casablanca suite aux cris de mécontentement lancés par la grande majorité des journalistes et correspondants de la presse nationale accrédités dans la province d’Ifrane qui ont boycotté une conférence de dernière minutes organisée Vendredi 01 juillet et à laquelle ils ont été invités par la cellule de la Presse de la Province d’Ifrane au nom du nouveau-né de la DAS comme poudre aux yeux.

 

 

MOHAMME DRIHEM


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*