Home»Correspondants»Projet de « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité ».

Projet de « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité ».

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Objet d’un atelier de lancement dans la vallée d’Oued Ouislane
Dans la commune Urbaine de Méknès

Jeudi 29 janvier 2016 dernier, l’Association Nord Plaisance du développement et de la protection de l‘environnement de Meknès a organisé un atelier de lancement du Projet  « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité ».
Intervenant devant un partenaire composé d’agriculteurs de la vallée de Ouislane -pied à terre de l’association- , d’enseignants chercheurs de l’ENA et d’autres institutions de recherche scientifique et de la représentation de l’UICN, Mr Abdou Belabsir président de l’Association qui a fait une breve présentation de cette dernière qui a vu le jour en 2012 pour défendre les intérêts des agriculteurs urbains qui lui sont adhérents et contribuer au développement durable de la Vallée de Ouislane a tenu de rappeler que dans le cadre du « Programme de Petites Initiatives (PPI) pour les Organisations de la Société Civile (OSC) en Afrique du Nord (PPI-OSCAN) » initié au Maroc par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) ; l’Association Nord Plaisance a lancé son projet intitulé « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité » basé sur deux piliers dont le premier vise à répertorier les différentes plantes aromatiques et médicinales existantes dans la vallée d’Oued Ouislane comme zone d’action de l’Association avec la création d’un jardin botanique éducatif spécialisé dans ces plantes . Quant au second pilier, il vise à contribuer au développement socio-économique de la population agricole autochtone  en encourageant les cultures écologiques dans les fermes des petits agriculteurs qui sont au nombre d’une vingtaine. Selon l’intervenant, le cout global du projet est de 470.000,00 Dhs financé à hauteur de 68% par les Bailleurs de fonds partenaires de l’UICN.
La seconde intervention lors de cet atelier de lancement du projet « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité » a été consacré justement à la présentation de l’UICN qui est l’une des plus grandes organisations  environnementales au monde Fondée en 1948 et qui compte plus de 1,200 organisations membres étatiques et non-gouvernementales représentant 160 pays et plus de 11000 experts et scientifiques qui fournissent des connaissances les plus récentes sur la biodiversité.
Selon l’intervenant, l’Union Internationale pour la conservation de la Nature qui est l’unique organisation environnementale avec un Statut officiel d’Observateur à l’Assemblée Générale des Nations Unies et le Maroc y est membre depuis 1980.
Ainsi, avait-il rappelé, dans le cadre d’une convention cadre signée entre l’UICN et le HCEFLCD en 2013, le Programme de Petites Initiatives (PPI) pour les Organisations de la Société Civile (OSC) en Afrique du Nord (PPI-OSCAN) cofinancé par La Fondation pour la nature MAVA et le Fond Français pour l’Environnement Mondiale a vu le jour le 16 septembre 2014 avec l’organisation d’un Atelier de lancement.
10 projets présentés par 10 associations marocaines ont été retenus dans le cadre de ce programme et ont bénéficié d’un soutient financé d’un montant global de 2.795,952 DH dont celui de la « Valorisation des plantes aromatiques et médicinales et maintien de leur biodiversité » objet de cet atelier de lancement organisé par l’association nord plaisance.
Après discussions des différents volets concernant ce dernier projet, l’assistance a été convié a une visite de terrain ou ils ont constaté de visu les travaux déjà entamés pour la réalisation du projet.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.