Home»Correspondants»Les cimes du Moyen Atlas avec trois stations de Ski ont été les premiers à voir évoluer des skieurs au Maroc des années 30

Les cimes du Moyen Atlas avec trois stations de Ski ont été les premiers à voir évoluer des skieurs au Maroc des années 30

0
Shares
PinterestGoogle+
 

SKI ALPIN AU MAROC :

Les cimes du Moyen Atlas avec trois stations de Ski
ont été les premiers à voir évoluer des skieurs au
Maroc des années 30

Diverses régions de notre pays se prêtent merveilleusement à la pratique des sports d’hiver et de montagne en général et à la pratique du  ski alpin en particulier qui connaît, partout ailleurs, un essor prodigieux et ce, depuis belle lurette.
En effet, selon le site du Club Alpin français de Casablanca, « depuis 1922, une équipe d’élite d’alpinistes crée la section du Haut-Atlas et lance une intense activité sportive dans le massif occidental du Haut-Atlas. En 1923, l’ascension du Toubkal est réalisée par le Marquis de Ségonzac, et un quart de siècle plus tard, le Club Alpin Français de Casablanca est créé. C’est presque un siècle d’une histoire très étroite avec sa terre d’accueil que le Club Alpin a derrière lui précise-t-on. C’est neuf décennies d’engagement pour la montagne marocaine, les hommes qui y vivent, et le développement des sports de montagne au Maroc. Une histoire qui se confond avec celle du développement touristique de la montagne au Maroc ».
Selon la même source d’information, en avril 1923 encore, le CAF organisa son traditionnel Congrès d’alpinisme à Marrakech, sous la présidence du Maréchal Lyautey. Le Congrès aurait dû se conclure en apothéose par l’ascension du Jbel Toubkal culminant de l’Afrique du nord mais la météo en décida autrement et la neige tombée aux portes de Marrakech ne permit pas la réalisation du programme annoncé.
Par ailleurs, il y’a lieu de rappeler qu’au Maroc, c’est le Moyen-Atlas qui a été le premier à voir évoluer des skieurs avec la naissance d’un mouvement favorable au développement du ski alpin et la création de la première école de ski au Maroc durant la saison sportive 1932-33 par un skieur français, M. Malicet, un ancien élève de l’école de Megève qui a prospecté les terrains de Borj Doumergue et de Djebel Hebri.
Aussi, à 2000 mètres d’altitude, le Tizi N’Tghaten (col des chèvres) et le Michlifen (la montagne aux toisons de laine) de l’autre côté de Borj Doumergue et du Hebri, présentent des champs de neige connus depuis si longtemps de tous les skieurs des régions de Meknès et Fès pour ne pas dire, de toutes les régions du Maroc. Et c’est le Tizi N’Tghaten, situé à 11 km d’Ifrane qui, le premier au Maroc, en 1936, a fait l’objet d’un aménagement sommaire avec la construction d’une piste empierrée, réalisée par les moyens locaux, l’établissement de parcs automobiles et la construction d’un chalet-refuge avec l’installation d’un modeste tremplin de saut à ski.
Aujourd’hui, hélas !, cet aménagement n’est plus qu’un souvenir car, délaissant les champs de neige de Tizi N’Tghaten pour des pentes mieux exposées, l’administration locale, anciennement responsable du développement d’Ifrane, a poursuivi les travaux d’accès sur une distance de 6 km au-delà du col, jusqu’à Michlifen. Dans ce site d’une très rare beauté, le Ski Club d’Ifrane a construit, dès 1937, un chalet-refuge comprenant une grande salle commune et un dortoir aménagé, une kitchinette et des sanitaires (Ce chalet est tout récemment rénové par le club en partenariat avec le comité provincial de l’INDH). En bordure de la forêt de cèdre, une pente très douce, favorable aux essais et à l’initiation des débutants s’incline jusqu’au chalet-refuge du Club. A proximité du chalet-refuge du Club, notamment au lieudit  “le grand cratère” de Michlifen, vaste cirque naturel, d’autres pentes de dénivellation plus ou moins forte, s’offrent aux skieurs expérimentés dans une belle station de ski.
Mais si le site est enchanteur, sa seule poésie, comme disait le journaliste Guy Evin, ne saurait y retenir les amateurs fervents de ski et de luges, car il fallait songer à équiper cette station. C’est d’ailleurs pour cela que le 5 mai 1950, un comité provisoire des souscripteurs locaux, épaulé par le Syndicat d’initiative et du tourisme d’Ifrane et le Ski Club d’Ifrane auxquels s’est associé le Ski Club d’Azrou, ont fait venir de France un constructeur spécialisé dans la fabrication des remonte-pentes, M. Pomagalski, pour procéder, sur place, à un examen approfondi des projets d’équipement sportif des stations respectives de Michlifen et de Borj Doumergue.
Comme il est évident que le développement d’Ifrane, station climatique, intéresse non seulement l’Etat mais aussi et surtout un bon nombre de particuliers résidant à Ifrane et dans la région dont les hôteliers, les commerçants, les entrepreneurs, sans compter tous les amateurs de ski, la nécessité d’une étroite collaboration et d’un partenariat entre les services publics et l’initiative privée s’est fait alors ressentir. C’est ainsi que « Sports Ifrane S.A » qui était une société pour le développement du tourisme et des sports à but non lucratif dans la région d’Ifrane a vu le jour le 18 juillet 1950 avec un capital de 3.500.000 francs divisé en 700 actions de 5.000 francs chacune et souscrites par 105 actionnaires.
Amorcé dès le début par une subvention de 2.000.000 francs du service de la Jeunesse et des Sports, appuyé par la direction de l’Intérieur et le service du contrôle des municipalités avec une inscription au budget municipal d’une somme de 1.500.000 francs, le financement de l’entreprise était désormais assuré et la station de ski de Michlifen ouvrit ses portes officiellement aux mordus de la glisse le 10 décembre 1950 pour fonctionner jusqu’au début du mois d’avril 1951.    L’enneigement, véritablement exceptionnel, dépassa toutes les prévisions cette année-là et c’est ainsi que l’inauguration de la station de ski de Michlifen a eu lieu le 4 mars 1951 avec l’organisation de l’épreuve d’un slalom spécial qui fut remporté par le Ski Club de Marrakech qui s’adjugea ainsi la première Coupe de la ville d’Ifrane, organisée de nos jours encore par le Ski Club d’Ifrane. Aussi, la première fête des neiges fut-elle organisée à Ifrane en 1936 à l’occasion de la naissance du Ski Club d’Ifrane, créé le 10 octobre 1936.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.