Home»Correspondants»LA VILLE D’AGADIR ET SA REGION ABRITENT LE PREMIER FESTIVAL DE LA PECHE ECOLOGIQUE

LA VILLE D’AGADIR ET SA REGION ABRITENT LE PREMIER FESTIVAL DE LA PECHE ECOLOGIQUE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

LA VILLE D’AGADIR ET SA REGION ABRITENT
LE PREMIER FESTIVAL DE LA PECHE ECOLOGIQUE
AU MAROC ORGANISE PAR LA FEDERATION MAROCAINE
DE PECHE DE LOISIR

Sous le thème: « le pêcheur, acteur de développement, mobilisé pour la pérennité des ressources piscicoles face à la pression anthropique et aux effets des changements climatiques », la Fédération Marocaine de Pêche de Loisir organise la Première édition de son Festival National de la pêche écologique des eaux douces à Agadir du 08 au 10 janvier 2016.
Cette première au Maroc initiée par ce nouveau-né du tissu associatif national connaitra la signature du « Pacte écologique du pêcheur » qui est une forme de charte morale par laquelle les pêcheurs s’engagent à respecter et à faire connaitre les bonnes pratiques pour une pêche durable.
Selon ses initiateurs, l’objectif de ce pacte est d’assembler un minimum de 1500 engagements envers la nature et de présenter les résultats lors la conférence sur les changements climatiques prévue entre le 07 et 18 novembre 2016 au Maroc, et ce en guise de contribution de la  fédération Marocaine de pêche de loisir à la COP22 sur le climat.
Au programme de ce premier festival national de la pêche écologique dans les eaux douces du Maroc dont la cérémonie d’ouverture sera marquée par la présentation et la signature du Pacte du pêcheur sous le thème : « Je Suis pêcheur, je contribue à la lutte contre les changements climatiques » ; les organisateurs donnent rendez-vous aux pécheurs avec deux parties de pêches et trois conférences traitant de trois sujets d’actualité à savoir : « la pisciculture au Maroc :Quelle contribution pour le développement du tourisme halieutique » avec Abdelkhalek Zraouti Ingénieur en chef principal au Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou, la présentation des résultats du projet de coopération AMEPN-FMPL en matière de « valorisation écotouristique de la biodiversité piscicole pour la contribution à la préservation des ressources en eaux, cas du parc national d’Ifrane » par Brahim Aboulabbes de l’AMEPN-CEPF et « la pêche à la mouche » avec Abdellah Bouzid ingénieur en chef principal président du Flay Fishing Club du Moyen Atlas.
Cette édition du festival national de la pêche écologique sera marquée notamment par l’organisation d’un atelier consacré au montage de mouches et par la projection d’un film documentaire sur la peche écologique.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.