Home»Correspondants»INTEGRITE DANS LA GESTION DES RSSOURCES DE L’EAU : L’UNIVERSITE AL AKHAWAYN ORGANISE SON QUATRIEME ATELIER NATIONAL

INTEGRITE DANS LA GESTION DES RSSOURCES DE L’EAU : L’UNIVERSITE AL AKHAWAYN ORGANISE SON QUATRIEME ATELIER NATIONAL

0
Shares
PinterestGoogle+
 

L’Université Al Akhawayn organise, en partenariat avec le Stockholm International Water Institute (SIWI) son quatrième atelier de formation au profit des cadres des différents organismes chargés de la gestion des ressources en eau au Maroc les 27 au 28 novembre 2015 prochain dans les locaux de l’université à Ifrane.
Cet atelier qui a pour objectif de se concentrer sur les problèmes de l’intégrité dans le secteur de l’eau et discuter des mesures préventives pour la promotion de la transparence et de la responsabilisation est soutenu par le SIWI qui apporte son soutien à l’organisation de ce genre d’ateliers dans des pays comme la Palestine, le Liban, la Jordanie, la Tunisie et le Maroc.
Au programme, cinq modules, «La gouvernance de l’eau», «La corruption dans le secteur de l’eau», «L’identification du risque de corruption», «La transparence et l’accès à l’information et la responsabilité» seront enseignés avec l’utilisation de méthodes interactives permettant aux participants d’exprimer leurs commentaires et réflexions.
Rappelons que suite à un appel d’offres international par la facilité pour la gouvernance de l’eau du PNUD à l’Institut International de l’Eau de Stockholm (SIWI), l’Université Al Akhawayn d’Ifrane a été sélectionné pour devenir le partenaire national du programme de renforcement des capacités sur l’intégrité de l’eau dans la région MENA pour la période 2014-2017.
Le partenaire national fait partie d’un consortium de cinq institutions pour mettre en œuvre les activités du programme et devra effectuer trois tâches en particulier:
1. Réaliser une étude nationale visant à identifier les principaux risques liés à l’intégrité de l’eau dans le pays,
2. Accueillir et fournir la logistique pour cinq formations de cadres, prévue pour 2015,
3. Mener des activités de suivi avec les bénéficiaires des formations.
Le partenaire national travaillera en étroite collaboration avec SIWI et d’autres membres du consortium en Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie et peut également être prévu de mener d’autres activités directement liées à ce programme jugé approprié par les deux parties.
A rappeler aussi que SIWI est un institut suédois de politique qui génère des connaissances pour éclairer la prise de décisions pour un monde conscient de l’importance de l’eau. Fondée en 1991, SIWI effectue des programmes de recherche, renforce les capacités des institutions et fournit des services consultatifs dans cinq domaines thématiques: la gouvernance de l’eau, la gestion des eaux transfrontalières, les changements climatiques et l’eau, le lien eau-énergie-alimentation, et l’économie de l’eau.
Aussi, l’une des principaux objectifs de l’atelier est le renforcement des capacités des institutions actives dans le domaine de l’eau qui joue un rôle très important dans la dynamique de consolidation des processus liés à l’intégrité dans le secteur de l’eau. Cet atelier de formation et d’échange se veut d’être un cadre de réflexion ouverte avec tous les acteurs concernés par la gestion et l’utilisation des ressources hydriques. Le but ultime est de sortir avec des plans d’action afin de les mettre en œuvre au niveau des institutions qui participent à cet atelier. Un suivi de ces plans action sera assuré par les deux formateurs animateurs de cet atelier.
Un atelier régional regroupant les meilleurs plans d’action en cours de réalisation dans les cinq pays membres de ce projet sera organisé en 2016. Il permettra un échange d’expérience entre les participants avec une contribution d’experts internationaux.
A noter que le premier atelier a été organisé au profit des associations de la société civile et des médias, le second au profit des associations féminines et le troisième atelier en faveur du personnel des agences des bassins hydrauliques, les offices de mise à niveau agricole et des régies de distribution de l’eau au Maroc. Aussi, suite au premier atelier consacré à la société civile, Cinq représentants d’associations porteurs de projets de plans d’actions pour l’intégrité dans la gestion des ressources en eaux ont participé aux travaux d’un atelier Régional qui a eu lieu à Tunis du 02 au 05 novembre en cours avec la participation des représentants respectifs de la Tunisie, la Jordanie, le Liban et la Palestine.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.