Home»Correspondants»LES AMIS DU VAL D’IFRANE ET L’ASSOCIATION CLUB EXPLORE MAROC EN RANDONNEE DANS LE PARC NATIONAL D’IFRANE

LES AMIS DU VAL D’IFRANE ET L’ASSOCIATION CLUB EXPLORE MAROC EN RANDONNEE DANS LE PARC NATIONAL D’IFRANE

0
Shares
PinterestGoogle+
 

En célération de la journée internationale des forets du placée cette année sous le thème de : « Foret/Climat/changement » et la journée du 06 Avril proclamée en 2013 « Journée internationale du sport pour le développement et la paix » par l’Assemblée générale des Nations Unies et qui est destinée à célébrer la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à l’adoption de modes de vie sains et à l’édification d’un monde pacifique ; l’Association des Amis du Val d’Ifrane pour la protéction de l’environnement et la promotion de l’écotourisme et l’Association Club Explore Maroc de Rabat ont organisé samedi et dimanche 04/05 Avril 2015 dernier deux Petites Randonnées Pedestres (PRP) dans la Région d’Ifrane connue par la beauté céleste de son arrière pays.
En effet, une douzaine de randonneurs et randonneuses venus de Rabat, Casablanca, Jerrada et de la ville d’Ifrane ont participer à la petite randonnée organisée samedi au départ des Sources du Légionnaire situées à la sortie Sud-Est de la ville d’Ifrane pour aller découvrir le site de Ras El Mae – ce plus grand campement des colonnies de vacances du Royame -.
Lors de cette première randonnée du week-end, les randonneurs (ses) ont traversée la zone volcanique de Boujirir pour aller faire  l’ascenssion de Djbel Timadikine (1678m) et avoir une vue panoramique imprenable sur la belle Cédraie de Rhabet Labhar et celle de Ras El Mae.
Aussi, les participants(es) à cette petite randonnée du samedi 04 avril, ont eu l’occasion de découvrir les nouvelles installations d’hébergement et anciennes cabanes en bois des colonnie de vacances de Ras El Mae en pleine cedraie, visiter le projet en cours concernant la réalisation d’une école de la peche et de la nature par l’Association marocaine pour l’environnement et la protection de la nature (AMEPN) en partenariat avec le HCEFLCD et où le groupe a été accueilli par les animateurs de l’association et Mr Aboulaabass Brahim son président qui a brossé un large apperçu sur le projet de « valorisation de la biodiversité piscicole et aquacole pour la contribution à la préservation des ressources en eaux du Moyen Atlas. Cas des Parcs nationaux d’Ifrane et du Haut Atlas Oriental » objet d’une convention de partenariat signée par l’AMEPN avec la Direction Régionale du HCEFLCD du Moyen Atlas, la Délégation Provinciale du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle et la Fédération Nationale des Pecheurs et sur les principaus objetifs educatifs de cette école qui fera ECOLE en matière d’education relative à l’environnement au Maroc.
De méme, et avec le grand concours de la Direction du Centre National d’Hydrobilogie et de pisciculture sis à Azrou, nos Randonneurs et randonneuse ont pu visiter la station de pisciculture de Ras El Mae Créée en 1957, à quelques 06 km d’Ifrane, est destinée à produire des truites pour le besoin de repeuplement de tous les milieux à vocation salmonicole. Cette station qui dépend du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture d’Azrou relevant du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification est un centre de référence en matière de production de truite et qui a permis également de contribuer activement à la promotion de la pêche de loisir.      Un aménagement en 2008 a permis à la station de se doter d’infrastructures de grande importance: équipement technique et scientifique, création de laboratoire de recherche, création de l’école de pêche, aménagement d’une salle d’exposition… L’objectif étant l’augmentation de la production de 600.000 à 1.500.000 alevins, l’encadrement des activités parascolaires, la promotion de la recherche développement en pisciculture, la sensibilisation à la protection de la biodiversité, l’animation écotouristique au niveau de la province d’Ifrane. Un centre de production de l’écrevisse rouge, espèce en voie de disparition, est en cours de réalisation au centre pour la réintroduction de cette espèce dans son milieu naturel.
Sur le chemin du retour, les randonneurs et randonneuses ont traversé Plateau Aguelamame Tachoukourte (1658m)  et Ghabt el bahar (1681m) considérés comme etant une station préhistorique où des recherches archéologiques ont démontré que les premières traces de l’homme dans la région d’Ifrane remontent probablement au paléolithique.
Dimanche 05 avril 2015, les randonneurs ont mis le Cap sur la Source de Zerrouka situé à 2km à l’Est de la ville d’Ifrane où ils découvert le plan d’eau de Zarrouka cette zone humide connue par sa biodiversité aquatique et ses eaux migrateurs avant de traverser Ghabte bou Ikourdane (1637m) pour arriver à la Source Vittel (1560m)  puis à la Cascade des vierges (1536m) avant de parcourir la piste cavalière du Val d’Ifrane pour rejoint le point de départ de la randonnée qu’est la ville d’Ifrane.
Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.