Home»International»Les goums marocains 1939/1945,Une autre histoire de la libération de la France

Les goums marocains 1939/1945,Une autre histoire de la libération de la France

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Agir Ensemble pour la Tolérance
3ème Edition

Histoire, Mémoire, Territoires
« Les goums marocains 1939/1945,
Une autre histoire de la libération de la France »

Programme 2006

Pourquoi ?

Une histoire singulière et méconnue. L’armée française qui contribua à la libération de la France en 1944 rassemblait des hommes et des femmes qui venaient des cinq continents : elle comprenait des citoyens français et des sujets de l’empire colonial d’alors qui, pour l’immense majorité d’entre eux, n’avaient jamais vu auparavant la France.

La mémoire de cette histoire. Beaucoup de personnes autour de nous, aujourd’hui encore, ont été témoins ou acteurs de cette histoire. Cette mémoire de la libération de l’Alsace et de la Lorraine reste encore vive. Dans le cadre de sa troisième édition « Agir Ensemble pour la Tolérance » ALISCIA est allée recueillir cette Histoire pour la donner à voir et à entendre aux jeunes générations.

Le choix d’un territoire. Les expositions sont centrées sur la Lorraine et l’Alsace tout en réinscrivant cet événement – la libération de la région – dans le déroulement du conflit mondial. Cette « proximité » rend l’histoire sensible pour les jeunes en leur faisant redécouvrir des lieux qu’ils connaissent sous un autre jour. Ils prennent aussi conscience qu’il y a un demi-siècle l’Europe était un continent en ruines.

L’accent est mis sur l’implication des goums marocains dans les combats qui ont eu lieu dans l’Est de la France. Cette action contribue à valoriser une mémoire partagée, particulièrement durant la Seconde Guerre mondiale, où les troupes marocaines incorporées à l’armée française se sont souvent illustrées, comme lors de la libération de la France et de l’Europe, de 1943 à 1945 et à la transmettre aux jeunes générations.

Le programme de cette édition est très riche : expositions photographiques, collections artistiques conjuguant art et histoire, film, débat, comédie musicale Hip Hop sur le thème de la mémoire, spectacles de contes, concerts, repas.

Cette action est une vraie leçon d’histoire. Elle est une parade contre l’amnésie qui court le monde ; elle est dédiée à toux ceux qui se sont sacrifié loin de leur terre natale ainsi qu’à leurs frères d’armes.

EXPOXITIONS // Du 02 novembre au 09 décembre 2006

Médiathèque de l’Orangerie, rue du colonel Clarenthal.
54300 Lunéville. 0383737878

1 – Portraits de goumiers au Val d’Ajol / Léo DURUPT

Léo DURUPT est né le 30 mai 1900 Au Val d’Ajol. Photographe reconnu, il a exercé à Nancy de 1925 à 1931, puis au Val-d’Ajol de 1931 à 1966. Il était aussi responsable de la Résistance au Val-d’Ajol avec près de 300 hommes sous ses ordres
(Groupement 2, Zone Sud, Région C). Parallèlement, il était chef de centre des FFI (Forces Françaises de l’Intérieur),
président du Comité de Libération, président de la Commission d’Epuration, juré de la Chambre Civique et de la Cour de
Justice et délégué du département des Vosges aux Etats-Généraux de la Renaissance Française.

Animées par un esprit de tolérance, de respect, de sociabilité, toutes ses actions étaient dirigées vers une vie associative très
intense dans le domaine sportif, social, politique, laïque et philosophique.
Sa ville, le Val d’Ajol servait de base arrière aux goums marocains du début du mois d’octobre 1944 jusqu’au printemps 1945.
C’est là que les goumiers étaient rassemblés avant de monter au front et qu’ils venaient se reposer après les combats: ils ont été des
milliers à passer par cette ville. Léo DURUPT les a immortalisés à travers de portraits inédits d’une grande force émotionnelle.

2 – Goumiers au Front / ECPAD

Les recherches menées à l’ECPAD par ALISCIA, nous ont permis de mettre en lumière de nombreuses photos retraçant les différentes campagnes dans lesquelles les go umiers étaient engagés (France, Italie, Allemagne …). Elles sont des témoignages essentiels de notre Histoire. Elles retracent la souffrance de ces libérateurs venus de loin mais aussi les moments de joie et de complicité avec leurs frères d’armes.

3 – Zidou l’gouddam « Allez de l’avant » / collection El Yazid KHERBACHE

L’artiste plasticien marocain El Yazid KHERBACHE apporte la vision sensible d’un peintre à travers une série de tableaux. Il a pioché dans les images en noir et blanc du passé, fait vibrer en couleur l’âme des goumiers et réussit le pari de faire chanter la mémoire. Il a d’ailleurs intitulé sa collection « Zidou l’Gouddam » du nom du chant des goumiers qui signifie : allez de l’avant !

4 – « Graphique Afrique » / extrait / Yann BERTE

Etudes et dessins colorés sur le thème des goums. Le substrat du travail artistique de Yann BERTE est fondé sur des thèmes qui sont à la fois empruntés au mode traditionnel et au monde moderne,…au tiers-monde qui se consume et à l’occident qui consomme. L’actualité, les médias, la mondialisation, la pauvreté, l’oubli…Tout se noue par une stricte connaissance de la composition graphique et contre-points…Les collages qu’il réalise à partir de maquettes faites sur ordinateur deviennent alors les preuves picturales de l’alliance improbable entre hautes technologies et travail manuel. Les résonances sont diverses, dans son travail l’artiste revendique la récupération et le mixage tout aussi improbable du pop-art et de l’impressionnisme.

ANIMATIONS :

– Projection de film // Vendredi 03 novembre / 15 h
▪ Les goums marocains : notre histoire à tous, réalisé par ALISCIA

– Rencontre-Débat // Vendredi 03 novembre / 16 h
▪ Julie TAILLER réalisatrice du film / Grégoire GEORGES-PICOT

T titulaire d’un DESS de l’Institut Européen du Cinéma et de l’Audiovisuel., Julie TAILLER
a réalisé de nombreux courts-métrages. Elle a retrouvé et recueillie les témoignages émouvants de nombreux goumiers Vosgiens ayant connu et fait la guerre avec leurs frères d’armes marocains

Grégoire GEORGES-PICOT : historien, cameraman pour différentes chaînes de télévision (FR3, Antenne 2, Canal+),
auteur d’un livre sur les étrangers dans la résistance en Provence : L’innocence et la ruse publié aux Editions Tirésias (prix historique de Provence),réalisateur de nombreux documentaires historiques: La libération de Marseille en 1994, « L’instrument de la grande espérance » en 2004, « Baroud d’honneur » en 2006 et de plusieurs courts-métrages. Son dernier film traite l’implication des goums marocains dans la Seconde Guerre mondiale et le retour de ces derniers en France 62 ans après la libération pour réclamer une pension de retraite digne à leurs sacrifices

Mercredis 08 et 22 novembre

Médiathèque de l’Orangerie /
« Des Monstres dans le miroir » / Mourad FRIK, Elyazid KHERBACHE / 16 h
Spectacle de conte musical
Création à partir de textes originaux et de divers contes et paroles du monde. Un jour, Vieux Père, excédé par les fanfaronnades des hommes et des femmes, décida de les priver du Bonheur qu’il leur avait offert.
Mais où cacher un tel trésor ? L’immense océan, pas plus que le feu du volcan, que l’insaisissable vent ou encore le ventre généreux de Terre-Maman ne se sentirent capables de voiler à tout jamais le Bonheur car ils savaient que les hommes sont de sacrés curieux, des fouineurs du meilleur et du pire…

Tous publics à partir de 08 ans-Durée : 1h15.

Samedi 04 novembre
ALISCIA, 80 avenue de Libération / 20 h

■ Spectacle de conte

« La Danse des Cheveux »
Histoire de désert et d’amour pour un conteur, une marionnettiste et un musicien
Quand on part pour le Sahara, à travers le pays des Kel Tamacheq, les Gens de la Parole, il faut trouver pour nous
mener celui qui a tracé les routes du désert dans sa mémoire. Celui-là sait que les pistes se perdent parfois, s’effacent dans l’horizon et finissent par s’évanouir dans le temps. Alors le souvenir se transforme peu à peu en légende et la parole de nuit en fait un royaume de délices ou un pays d’esprits errants. Car ce pays est aussi celui des Gens de la Solitude, les Kel Essouf, ces Djinns dont les tourments peuvent rendre muet le voyageur imprudent et fou l’amoureux solitaire….
Mourad FRIK : création du conte à partir de motifs traditionnels de contes, paroles et proverbes touaregs, instruments
Jessica BLANC : création et jeu de masques, voiles, gestuelles et dédoublements corporels.
El Yazid KERBACHE : création musicale : oud, percussions, chant.

Tous publics à partir de 8 ans – Durée : 1 heure environ

■ Concert, Repas. (réservations obligatoires) : Panier repas à apporter + Tarifs d’entrée 10,00 €
Jazz Flameco / Kader Fahem

Dénommé par ses plus grands admirateurs « le guitariste aux doigts d’or », FAHEM est aussi un compositeur
passionné. Au sein de sa formation, il révélera sa virtuosité. Celle-ci explosera lorsqu’il s’initiera au flamenco
de Paco De Lucia. Depuis, il fait partager son univers avec son Quintet de flamenco-jazz qu’il a crée à l’aide
de ses compositions personnelles. FAHEM a su conquérir un grand public au prestigieux festival de Montreux,
en Tunisie, en Angleterre, en France et à l’étranger, Il sait toucher par le coeur et ne laisse pas indifférent.

Tournée Général

Renaud, Mano solo, Brassens, Les Têtes Raides ou encore La Rue Kétanou sont leurs principales influences.
Les trois complices appellent très vite le groupe Tournée Générale (en référence à leur goût prononcé pour
la fête). L’engouement du public pour leur musique les transportera d’Est en Ouest, de Nord en Sud au
gré des festivals estivaux…

Vendredi 10 novembre 2006
Salle des Fêtes / Damelevières / 20 h
■ Spectacle Hip Hop (Strasbourg) / Cie Mémoire Vive
Hommage aux soldats de l’Armée d’Afrique, entre fresque historique et comédie musicale hip hop,
images d’archives, danse et rap, « A nos morts » transmet, enseigne, démontre que nous partageons tous une histoire commune…

Organisation
L’équipe d’ALISCIA : Jamal SAID, coordinateur général du projet, Eric LAMART, président d’ALISCIA, Pascal SCHAEFFER, historien, El Yazid KHERBACHE, artiste, Julie TAILLER, réalisatrice, Paul FILIPPI et Damien Raymond graphistes, Yann BERTE, artiste auteur d’oeuvres originales, Daniel VERNET, imprimeur, Marianne DURUPT, présidente de l’association comité de foire et d’animations du Val d’Ajol

Remerciements
Le Contrat de Ville de Lunéville, le Conseil Général de Meurthe et Moselle, le Conseil Général des Vosges, la Communauté de Communes du Lunévillois, la Ville de Lunéville, la Commune de Damelevières, la Commune du Val d’Ajol, la Commune de Basse-Sur-le Rupt, le FASILD, Lorraine Histoire Vivante, ECPAD, médiathèque de l’Orangerie, Centre Régional de l’Image, MJC Lorraine

M. Christian PONCELET, Président du Sénat. M. Eric MAIRE, Sous-préfet de Lunéville, Marianne DURUPT, Job DURUPT, Jean-Pierre PUTON, Nathalie PERRIER, Daniel VERNET, Bruno FILIPPI, Paul FILIPPI, Patrick TAILLER, Julie TAILLER, El Yazid KHERBACHE, Yann BERTE, Mohamed SAID, M. Georges AUPTEL, Antoine CICOLELLA, Yann COUDERC, le Capitaine Mario SCOTTON, le Sergent-Chef Emile LOMBARD, Michel RICHARD., Dominique CONA, Georges MICHEL

http://aliscia.free.fr
contact : Jamal SAID : 0383730050 / 0686359615 – courrier : jamalsaid54@hotmail.com

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.