Home»International»LE MAROC PARTICIPE AUX TRAVAUX DE la réunion du Conseil des Ministres Africains de l’Eau et aux travaux de son conseil exécutif à Abuja au Nigéria

LE MAROC PARTICIPE AUX TRAVAUX DE la réunion du Conseil des Ministres Africains de l’Eau et aux travaux de son conseil exécutif à Abuja au Nigéria

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Lundi et Mardi 27 et 28 novembre dernier ; une délégation officielle conduite par la Secrétaire d’Etat Chargée de l’Eau, Mme Charafat Afailal s’est rendue à Abuja au Nigeria où elle a participé – pour la première fois après le retour du Maroc à l’Union africaine – à la réunion du Conseil des Ministres Africains de l’Eau (AMCOW) et aux travaux de son conseil exécutif parallèlement aux activités du 15ème anniversaire de sa création célébré sous thème : « vers une sécurité hydrique et un assainissement liquide sûr en Afrique ».
Consacrée à la présentation de la nouvelle stratégie du Conseil pour la prochaine décennie et sa discussion dans le cadre d’un débat stratégique entre les différents acteurs et partenaires au développement ;cette rencontre a été également une occasion pour passer en revue les multiples expériences réussies dans le domaine de l’eau en Afrique, dans la perspective de renforcer et consolider le partenariat et la coopération sud-sud.
Intervenant lors des travaux de cette rencontre africaine ; Charafat Afailal a présenté l’initiative « Water for Africa » en vue de son adoption par le Conseil des Ministres Africains. Une initiative lancée par le Maroc en 2016 lors de la Cop22 à Marrakech.
La Secrétaire d’Etat a souligné à cet effet que l’objectif consiste principalement à inciter et à mobiliser les acteurs politiques, financiers et institutionnels pour la conception et la mise en œuvre d’un plan d’action prioritaire en faveur de la sécurité hydrique au continent africain. Elle a par la même occasion mis en avant la nécessité d’instaurer plus d’équité pour le continent Africain en matière d’eau et d’assainissement sachant bien qu’elle est la région qui a contribué le moins au changement climatique mais qui souffre le plus de ses effets ; et ce en mettant à sa disposition les moyens et les mécanismes lui permettant d’atténuer l’impact du changement climatique et de devenir progressivement résiliente face aux défis et contraintes qu’il lui impose.
Aussi, en rappelant que l’Afrique est le deuxième continent le plus sec au monde, Mme Afailal a fait observer qu’au vue de son déficit en infrastructures de mobilisation et de traitement de l’eau, environ 30% de la population de ce continent n’a pas accès à l’eau potable en soulignant en parallèle qu’à cause de l’impact important du changement climatique notamment sur les ressources hydriques, la vulnérabilité du continent africain est de surcroit. Cette situation influe directement sur le développement et la stabilité des populations du continent et menace leur vie et contribue à l’aggravation des drames humanitaires résultant des conflits, tensions et émigration massive sous l’effet persistant de la rareté de l’eau. De ce fait, la question de la sécurité hydrique du continent demeure une priorité majeure.
A la fin de son intervention, la Secrétaire d’Etat Chargée de l’Eau a incité tous les participants à la réunion du Conseil Exécutif de l’AMCOW à se mobiliser collectivement autour de l’initiative « Water for Africa» et de relever le défi à travers la consolidation de solutions innovantes, créatrices et durables, en vue d’atteindre les objectifs escomptés de l’action africaine commune dans ce domaine. Le conseil exécutif de l’AMCOW a interagit en adoptant l’initiative marocaine et en l’intégrant dans son agenda de travail.

Mohammed Drihem

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.