Home»Débats»Oriental / Tourisme rural, potentiel à valoriser / VIDEOS

Oriental / Tourisme rural, potentiel à valoriser / VIDEOS

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Lieux d’accueil ruraux, équipements, formation d’acteurs locaux et accompagnement de porteurs de projets, communication et promotion ont constitué les principaux axes du plan d’actions et la mise en place des hébergements ruraux dans la région de l’oriental lors de l’atelier organisé par l’agence de l’oriental en présence de son DG Mohammed Mbarki et ses proches collaborateurs.

Largement et profondément débattu par les participants é cette rencontre, l’étude présentée a mis en exergue les forces et les faiblesses du tourisme rural dans l’oriental.

Au fait, tous les intervenants admettent que la région recèle d’un considérable potentiel touristique à forte valeur ajoutée qui demeure, toutefois insuffisamment exploité et peu valorisé comme le confirme l’étude réalisée par l’Agence de l’Oriental et présentée à cette occasion

 

 

Au fait, tous les intervenants admettent que la région recèle d’un considérable potentiel touristique à forte valeur ajoutée qui demeure, toutefois insuffisamment exploité et peu valorisé comme le confirme l’étude réalisée par l’Agence de l’Oriental et présentée à cette occasion. En effet, la région, du balnéaire au désert, sur un linéaire de 500 KMS, à vol d’oiseau de l’Europe, offre diverses curiosités touristiques, maritimes, forestières, faunistique et floristiques, spéléologique et archéologiques……Mais les objectifs fixés ne sont pas encore atteints et tous les merveilleux sites touristiques dans l’arrière pays ne sont pas encore confectionnées en produits touristiques commercialisables pour attirer investisseurs et touristes, solidaires.

Aussi, au terme de cet atelier que Mohammed Mbarki a promis d’institutionnaliser, plusieurs recommandations ont été retenues non seulement pour bousculer pesanteurs et surmonter les entraves mais pour faire faire de l’oriental une destination touristique de prédilection.

 

Aussi, au terme de cet atelier que Mohammed Mbarki a promis d’institutionnaliser, plusieurs recommandations ont été retenues non seulement pour bousculer pesanteurs et surmonter les entraves mais pour faire faire de l’oriental une destination touristique de prédilection.

 

Pour la promotion du tourisme rural, il a été recommandé de réglementer, réhabiliter et renforcer les hébergements ruraux, d’impliquer les populations locales en tant qu’acteurs actifs et de les aider pour la mise en place de projets, de les former et les accompagner dans la gestion des structures d’accueil et tous les métiers liés au tourisme rural, de les initier au respect des normes d’hygiène et des conditions de sécurité en sorte que soient satisfaites les attentes des touristes. Mbarki a longuement insisté sur la mutualisation des efforts et la fédération des synergies locales. D e son côté, Ouissame Rbigui, cadre de la délégation régionale du tourisme, a mettre le doigt sur les entraves qui freinent encore le développement du tourisme régional et plus particulièrement rural

 

Sanae Moussalime de l’agence de l’oriental a présenté les différents mécanismes que l’agence s’apprête à mettre en place pour promouvoir le tourisme rural dans la région de l’oriental, action qui bénéficiera d’une subvention  importante de l’ADO.

 

 

Sanae Moussalime de l’agence de l’oriental a présenté les différents mécanismes que l’agence s’apprête à mettre en place pour promouvoir le tourisme rural dans la région de l’oriental, action qui bénéficiera d’une subvention  importante de l’ADO.

 

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.