Home»Débats»Enquête : Sur les traces des enfants abandonnés

Enquête : Sur les traces des enfants abandonnés

2
Shares
PinterestGoogle+
 

Entre le désistement de certains parents et l’implication de la société l’enfant abandonné n’est plus seul. Crèches, foyers, mère adoptives  centres d’enfance, lieux d’accueil : les bonnes volontés se mobilisent pour rendre le sourire à l’orphelin.

 

Lorsque certains parents de mauvaise conduite n’assument pas convenablement leurs responsabilités ce sont leurs enfants qui en assument les conséquences. Ces enfants peuvent être le fruit d’une relation illégale ou sont orphelins ou issus de familles qui n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins. Sans ressource aucune, ces enfants sont alors abandonnés pour de bon ou cédés à d’autres protecteurs ou  associations chargées de leur  protection. Le nombre de ces enfants n’est pas spécifié avec exactitude sur le plan national. Il a fallu focaliser sur une ville pour avoir des indices qu’on peut généraliser.

Au cours de l’année 2008 ; plus de 450 demandes ont été formulées auprès de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance d’Oujda pour  prendre en charges des orphelins ou enfants issus de familles pauvres. 145 enfants ont trouvé un parrain. Les autres attendent des jours meilleurs. De son coté la pouponnière  de l’hôpital El Farabi a accueilli 80 enfants délaissés par leurs mamans célibataires suite à des grossesses illégales. Ce sont souvent des femmes qui sont tombées enceintes soit par  confiance en un homme qui leur a promis le paradis, ou par abus sexuel lors d’un travail effectué dans des maisons ou lors des saisons de moisson et de cueillette. Les filles de joie ne dépassent guère  le un dixième dans ces pourcentages.

C’est l’ensemble de ces enfants, qu’on nomme enfants abandonnés. Selon L’article 1er de la loi 15-01 relative à la prise en charge  un enfant abandonné est un enfant qui vit en situation difficile. Il est  présenté comme étant  :  «  enfant  qui n’a pas atteint les  18 ans lorsqu’il se trouve dans l’une des situations suivantes : être né de parents inconnus ou d’un père inconnu et d’une mère connue qu’il a abandonné de son plein gré ; être orphelin ou avoir des parents incapables de subvenir à ses besoins ou ne disposant pas de moyens légaux de subsistance ; avoir des parents de mauvaise conduite n’assumant pas leur responsabilité de protection et d’orientation, en vue de le conduire dans la bonne voie, comme lorsque ceux-ci sont déchus de la tutelle légale ou que l’un des deux, après le décès ou l’incapacité de l’autre, se révèle dévoyé et ne s’acquitte pas de son devoir précité à l’égard de l’enfant ».

Au niveau de la province d’Oujda les nouveaux nés abandonnés ; avoisinent les  quatre- vingt par an sont regroupés dans le foyer des bébés de l’hôpital Elfarabi. Une crèche édifiée en 1994 par un  bienfaiteur. Un local  équipé et pris en charge par la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance, bureau provincial  Oujda. (On compte 32 bureaux sur le plan national). Cette dernière s’occupe de la prise totale de ces enfants  et ce en collaboration avec le service social de l’hôpital. Les nouveaux nés restent dans cette crèche avant d’être adoptés. C’est soit la ligue qui leur trouve des familles adoptives ou ces sont des parents en quête d’enfants qui s’adressent directement à la ligue pour adopter un enfant, a expliqué à ALM  Fatiha Saher Derrar, présidente et cheville ouvrière de la dite Ligue.

Cette prise en charge a pour nom la Kafala et est subdivisée en deux  articles. La kafala notariale  qui consiste en l’obtention du consentement des parents de l’enfant pour le prendre en charge. Le postulant constitue un dossier de prise en charge qui est soumis au juge de tutelles.   Il y’ a aussi La kafala judiciaire,  qui  est relative aux  enfants abandonnés : le prétendant à la kafala s’adresse aux services juridiques concernés. L’enfant recueilli peut être de filiation connue ou inconnue. Cette  kafala est délivrée par un juge. La loi n° 97-99 relative à l’état civil (Dahir n° 1.02-239 du 03/10/2002 dans son article 20) laisse désormais la possibilité au kafil (adoptant) d’attribuer son nom au makfoul (adopté). L’enfant portera sous certaines conditions le nom du père, mais ne sera pas inscrit dans sa descendance ou dans son livret de famille. L’ensemble de ces procédures est  exécuté par le tribunal de première instance en présence d’un représentant du ministère de justice, de l’autorité locale et d’une assistante sociale dépendant du ministère de la santé ainsi que d’un membre de la LMPE.

La Kafala , le parrainage ou la prise en charge de ces enfants  se veut être évolutive  adaptée aux mutations que connaît la société renchérit Mme Derrar. Avant d’ajouter que   le niveau  de compréhension  s’est accru et  la relation au « yatime »  s’inscrit  désormais dans un esprit d’accompagnement et d’assistance afin d’assurer l’épanouissement et le bon développement de l’enfant.

« On a lancé l’opération parrainage pour sauver et l’enfant et sa mère. Une campagne de prise en charge de l’enfant par l’octroi de 300 DH par mois. (Un enfant est sauvé avec 3600 DH par an). Jusqu’à présent on est à 145 enfants parrainé pour autant  de mères veuves sauvées avec. C’est une bonne chose explique certains bienfaiteurs mais l’idéal serait d’assurer 10 000 DH pour chaque enfant abandonné, » rapporte Ahmed Korjit, responsable de la maison des orphelins. 

Sur le plan des infrastructures et grâce à l’apport de l’INDH  et des bienfaiteurs les espaces réservés à l’accueil de ces enfants répondent à toutes les normes internationales en vigueur. Seulement il faudrait, les bien gérer  et former des éducateurs qui puissent assumer le bénévolat. Des éducateurs pris en charge par l’état et mis à la disposition des associations.   Il faudrait aussi  que ces associations travaillent avec abnégation et trouvent réconfort dans les résultats obtenus par ces enfants. A Oujda seul ,une dizaine de ces enfants ont obtenus des mentions bien lors des examens de fin d’année scolaire avec l’élève Ben Saleh qui a obtenu un 16 , 22 lors de l’examen régional du BAC.

 

     / Aujourdhui Le Maroc

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

23 Comments

  1. أحمد كورجيت /عضو مكتب العصبة المغربية لحما
    03/10/2008 at 11:49

    شكرا لك الأخ علي على مقالك،وهنا لا يفوتني أن أنوه بالمجهودات الجبارة التي يقوم بها محسنوومحسنات مدينتنا،كما أغتنم هده الفرصة لدعوة الجميع بالمساهمة في هدا المشروع الرائع ألا وهو « كفالة اليتيم
    حتى لا يبقى يتيم بين ظهرانينا دون كفالة ودون مساعدة انطلاقا من شعارنا*أنا وكافل اليتيم في الجنة كهاتين وأشار بأصبعيه السبابة والوسطى*
    كما أوجه دعوة الى الجمعيات التي تهتم باليتيم للتنسيق فيما بيننا في هدا الشأن

  2. KHARROUBI
    03/10/2008 at 15:17

    Le cas des enfants abandonnés doit interpeller plus d’un.

    Chacun de nous peut apporter son apport d’une manière ou une autre. Le plus important est d’être à leurs cotés par un sourire, un conseil mais surtout par une aide matérielle car tous les mots ne peuvent apaiser le moindre de leurs maux.

    A Oujda plusieurs personnes et associations s’activent dans ce domaine. Ce sont des femmes et hommes qui méritent respect et considération pour leurs implications dans des actions de solidarité et de soutient effectif à ces enfants.

    Lorsque j’ai réalisé cette enquête (voir l’article d’Aujourd’hui le Maroc) c’était pour comprendre ce qui se passe et comment ces enfants sont pris en charge. J’ai constaté qu’il y’a des bénévoles et des bienfaiteurs qui m’ont permis d’être fière entant que marocain. Je tiens à les remercier pour ce qu’ils font.

    Certes ce n’est pas insuffisant ; et c’est pour cela que j’interpelle tout le monde. Je souhaite que chacun de nous soit plus attentif au cas de ces enfants.

    Il suffit de s’adresser à la ligue marocaine pour la protection de l’enfance (section Oujda) qui se trouve juste à coté de Dar Taliba (l’ancienne Mssela) ou à l’espace des enfants abandonnés de l’hôpital ElFarabi pour plus d’informations sur les modalités de parrainage ou d’aides.

    Je demande a Mr Korjite de communiquer les téléphones, site et adresses de l’association. N’hésitez surtout pas à les visiter dans leurs locaux.

    Il n’ y’ a pas plus beau que le sourire d’un orphelin content.

  3. أحمد كورجيت
    04/10/2008 at 00:47

    بالنسبة لموقعنا على الأنترنيت هوwww.lmpe-oujda.org

    أما البريد الالكتروني:lmpe_oujda@hotmail.com

    رقم هاتفنا بمقر سيدي يحي 036541632

    رقم هاتفنا بمركز الطفولة السعيدة بحي المصلى:036501497

    رقم هاتف المسؤول عن ملف كفالة الأيتام:
    062043615

  4. AGATOUM SYLVIE
    05/10/2008 at 19:35

    bonjour justement je souhaite recueillir un enfant en kafala avez vous les coordonnees de la ligue marocaine pour l enfance d Oujda j ai recueilli l an passé un petit garçon à Marrakech à la créche d Issil Marrakech Othmane né le 14102006 qui est avec moi accepte t on a Oujda la candidature d une Femme française convertie à l islam puisque à Marrakech les étrangers ne peuvent plus le faire j attends votre réponse merci d avance sylvie agatoum Paris

  5. kharroubi
    05/10/2008 at 20:52

    bonjour sylvie
    pour contacter la ligue marocaine de la protection de l’enfance section oujda
    tel : 036541632
    ou 062043615
    site web : lmpe-oujda.org
    mail: lmpe_oujda@hotmail.com

  6. oujdiya..
    06/10/2008 at 21:55

    salam,
    j’encourage toutes les personnes qui ont la bonne fois surtous les femmes de la lique, mais se que je ne comprend pas , il n’a pas po sibilité d’adopter un enfant agé de 6ans ou 7ans pourquoi????
    pour la créche à l’opital el pharabi , le choix d’un enfant pour l’adoption est strictement personnel ( bi lwajhiyat wa lma3rifa)..je parle de la realitée triste , car j’ai subi le malheur et le pire pour adopter un bébé.. et la ligue n’est pas consernné et n’a aucun enfant pour le délivrer à une famille riche car tous les enfants vivent dans leurs foyés en famille..et avec leurs chéres méres ..
    alors soyons claire et restant sur terre..le site de la ligue ne s’ouvre pas ???

  7. فـــاطمة لحسن
    06/10/2008 at 21:55

    اهداف العصبة المغربية لحماية الطفولة
    حسب ما جاء في موقع العصبة المدكور أعلاه

    التكفل بالأطفال المتخلى عنهم والحالات الاجتماعية الأخرى بمراكز الاستقبال.

    مساعدة الأمهات العاملات بالتكفل بأطفالهن داخل دور الحضانة ورياض الأطفال وخصوصا في الأحياء الفقيرة.

    حماية الأطفال والمراهقين من أخطار الشارع والانحراف عن طريق الـتأطير داخل أندية الأطفال المتواجدة بالأحياء الشعبية

    تقديم العلاجات الأولية في الحالات المستعجلة بمراكز الإسعافات الأولية التي تقوم بالمداومة بالأحياء الشعبية.

    نشر ثقافة حقوق الطفل وثقافة السلام عن طريق لجان أشبال العصبة على صعيد المكاتب المحلية.

    المشاركة في البرنامج الوطني للتربية غير النظامية الموجهة للأطفال المنقطعين عن الدراسة.

    توزيع المحفظات والأدوات المدرسية على التلاميذ المعوزين بالعالم القروي والمناطق شبه حضرية.

    الدفاع عن الأطفال ضحايا سوء المعاملة.

    محاربة الأمية لدى الأطفال في أماكن العمل.

    إعطاء دروس في محو الأمية والتربية الصحية والاجتماعية لخادمات البيوت.

    التكفل بالأمهات في وضعية صعبة بمركز الاستقبال والمساعدة.

    تأمين التكوين المهني للمعاقين ذهنيا من أجل تسهيل إدماجهم في المجتمع.

    تكوين واستكمال تكوين مرشدات ومربيات مؤسسات العصبة.

    توزيع وجبات الإفطار على العائلات المعوزة خلال شهر رمضان الكريم.

    تنمية أنشطة الأبحاث في مجال الأم والطفل.

    تنظيم مناظرات وأيام دراسية حول المواضيع المتعلقة بالنهوض بأوضاع الطفل وصيانة حقوقه.

    يتبع

  8. فـــاطمة لحسن
    06/10/2008 at 21:56

    الخدمات التي تقدمها العصبة المغربية لحماية الطفولة _ فرع وجدة خلال السنة
    انطلاقا مما جاء في موقع العصبة

    تقوم العصبة المغربية لحماية الطفولة _ فرع وجدة بتقديم مجموعة من الخدمات على اطفال اليتامى والفقراء

    – توفير محفظة التلميذ المحتاج

    – تشجيع التلاميذ المتفوقين في الدراسة بتقديم جوائز لهم.

    – توزيع قفة رمضان على المعوزين.

    – توزيع قفة 26 رمضان على الفقراء.

    – توفير لباس عيد الفطر للأطفال اليتامى والفقراء.

    – شراء الأضاحي لليتامى والفقراء.

    – جمع وتوزيع لحوم الأضاحي على الفقراء .

    – توزيع الهدايا على الأطفال أثناء الاحتفال بذكرى المولد النبوي.

    – توفير حقيبة العروس.

    – الفحص الطبي وتوفير الأدوية والنظارات.

    – إجراء عمليات الختان لأبناء المحتاجين.

    – تعليم الحرف للنساء:الخياطة ،الحلويات….

    – توفير القفة الشهرية لليتامى والعجزة.

    – إقامة مأدبة غذاء أو عشاء لفائدة نزلاء بعض المؤسسات :دار العجزة ،الخيرية،مركز حماية الطفولة….

    – جمع اللباس والفراش والغطاء وكل مستلزمات البيت وتوزيعها على المحتاجين.

    – محو الأمية للنساء.

    – حملات التوعية والتحسيس.

    – إقامة أنشطة يخصص ريعها للحالات الاجتماع

  9. AGATOUM
    08/10/2008 at 13:48

    avez vous reçu mon dernier message moi ce qui me gene est d adopter un enfant de 05ans par ceque mon ainé a05 ans né le 24/02/2003 et le deuxième Othmane né le 14oct 2006 je ne voudrais pas perturber mon ainé c est pour cela mais sur le principe pouquoi pas ? a Oujda pensez vous que ma candidature serait mieux acceptée pour un efant de 05ans ssi c est une fille pourquoi pas mais un garçon cela va etre la bagarre à la maison mais je rois que l on ne donne que des garçons aux etrangers
    merci votre réponse Sylvie agatoumparis

  10. FARIDA
    10/10/2008 at 18:56

    BONJOUR
    j’ai lu votre article et je pense que vous pouvez m’aider car voila plus de trois ans que je cherche à adopter (la kafala)une petite orpheline sans succès,je suis une femme marocaine mariée sans enfants habitant Casablanca, toutes les portes à qui j’ai frappé ici à Casablanca ou rabat ne proposent que des garçons ,si vous pouvez m’aider je vous en serais reconnaissante,voici mon email:faratma@yahoo.fr

  11. AGATOUM
    10/10/2008 at 18:57

    PUIS JE ADOPTER EN KAFALA àOUJDA merci votre réponse SYLVIE AGATOUM

  12. AGATOUM
    10/10/2008 at 18:57

    etes vous informés que le gouvernement marocain a décidé depuis plusieurs mois d interdire le kafala judiciaire aux étrangers les orphelinats ne semblent pas au curant et les dossiers s entassent sur les bureaux sans espoir

  13. zahra
    20/06/2011 at 15:33

    salam je suis marocaine de la region d oujda habitant en europe je voudrai adopter par kafala judiciaire un enfant si quelqu un peut m aider mon mail est( racha.zohour@hotmail.fr) merci d avance

  14. Ikram
    20/08/2012 at 23:55

    Salem alykoum
    J’ai était adopté en 1984 à l’hôpital alfarabi de oujda
    Mes parents adoptifs sont décédés depuis que j’ai 8 ans Allah hamdoullah
    à voulu que je vive sans père ni mère malgré tous jai une vie heureuse garce à allah avec mes enfants
    Aujourd’hui j’ai 28 ans et je grade encore l’espoir qu’un jour je verrait le visage de celle qui ma mise au monde
    Aidez moi jazakoum Allah khiren
    Ma mère biologique s’appelle halima nejjari bent hmed
    Je suis née le 15/04/1984
    À oujda
    Pour me contacter : 0638516766 ou ikram.jariri@gmail.com

  15. ilham
    26/10/2013 at 01:46

    Salem alikoum; j’ai été adoptée en 1989. Je suis née le 22 octobre 1989 a l’hopital el Farabi a Oujda. Aujourd’hui je suis agée de 24 ans et je souhaiterai retrouver mes parents biologique mais surtout celle qui ma mise au monde ètant moi meme maman à ce jour… Ma mére biologique s’appelle Didi Jamaa. Merci de me contacter au 06.22.12.64.85 ou Pucca93500@hotmail.fr. merciiii

  16. Moha
    11/01/2014 at 18:08

    Bonjour
    Je suis Moha,cherche mon unique enfant abandonné à Meknes en 1997 . je suis son père et sa mère s’appelle Radia c’est ma femme. Je vis actuellement à Tinghir si mon cher enfant souhaite me pardonner je suis prêt et mon telephone c’est 0667236111 Merci tendrement

  17. maati ilham
    17/05/2014 at 03:39

    je sius mere d une fille de 16 beusoin de plaque speciale plaque 1/2 tube visse pour avant bras a oujda pauvre mari sans travaille 4enfants aidez li wajhi allahe hospitalise le12/05/14 attend toujour a hospital afarabi n:0673765271 j azacoum allah khayr

  18. soumaya Ayachi
    07/07/2015 at 09:15

    Soumaya on 7-7-2015
    Soumaya: Je habite en Hollanden .

    Soumaya: Mon histoire, Ce est le destin de Dieu..Merci pour tout l’effort de trouver ME

    Assalaam alaykoum,

    Je suis Soumaya , je suis a la recherche ma Mere que Elle ma mis en monde en
    1995 -5-september.
    au Berkane. Je veux savoir qui je suis. ce est le destin pour nous ma mere. Où vous vivez dans maman. AU Berkene?? ,Ou ailleurs ???. si vous lisez ce message .

    appelez-moi , je suis en attente pour vous, je veux vous voir. Ce que vous ressentez aussi.
    Je AI LA COMPREHENSION DE VOTRE SITUATION. JE NE SUIS PAS en colère contre vous.
    DEMANDEZ -MOI.
    Allah jssahal aloumour. INCHA LLAH ALLAH nous aidera.

    Je suis nee le 5-9–1995 hophital Le Farabi au Oujda. Farabi ma donne le non ilhaam, mais me paron adoptive ma done le non Soumaya.
    Je ai de bonnes, Mais je me ennuie QUI JE SUIS. Je demande grâces avec moi.
    me paron adoptive, ma Me suite emmenee en holland. Me paron adoptive Veux que mes
    PRÉSENTES AIDE.
    MERCI pour tous les efforts de me aider à TROUVER MA MAMAN!!!!!!!!!
    Je te remerci beauoucoup a toutes personnes en messeur ets mai frere de m » aider dans mes recherche.
    Incha allah, Allah ijaziekoum Bilhkir. Ajarkoum Kabiiiir. Ja Rabi koun fie awni.

    MON TÉLÉPHONE .0686443410. eMAIL: s_ha@live.nl

  19. Rachid
    24/10/2015 at 13:13

    Salam j’suis né le 10 mai 1989 a oujda a l’hôpital EL farabi de père x et de mère Fatna Larech. Adopte a l’age de 5,6 mois partit en france en 1990. Aujourd’hui jai 26 an et je souhaiterai savoir qui m’as mis au monde non pour rechercher de l’amour ou quoi que ce soit pour moi ma mère c’est celle qui ma elevè aimé comme son propre enfant voir mm plus. Mais voila aujourd’hui jsui père et j’ai du mal a comprendre qu’on puisse abondonné sa chair et son sang et jaimerai rencontrai même si ce n’est que pour une heure ma mère biologique afin de pouvoir comprendre ce qu’il la pousser a agir de la sorte. Si toute fois vous avez des renseignement a me donner pour la retrouver je vous remercie de bien vouloir m’en faire part
    Slm

  20. nabila
    29/01/2016 at 08:20

    Salam aleykoum
    Vivant actuellement en France avec l’espoir de m’installer au Maroc bi idhniLLAH, j’aimerais savoir si il est possible d’ouvrir mon orphelinat ou au moins être maison d’accueil. Si quelqu’un peut m’aider et me guider dans les démarches afin que je puisse réaliser mon projet InchaAllah qui est celui d’offrir une vie heureuse et stable à ces enfants abandonnés et d’offrir la possibilité à ces mamans de s’occuper de leurs enfants et quelles se rendent compte que leurs enfants ne sont pas un fardeau.
    BarakAllah oufikom pour votre aide précieuse

  21. Aicha, Oujda
    19/03/2016 at 17:45

    Salam. Je suis cadre dans l’enseignement a Oujda, célibataire, âgée de 54 ans, aisée, en bonne sante, j’ai ma propre maison capable de recevoir plus qu’un enfant.. J’ai 2 questions:
    1- Est-ce qu’une femme seule peut adopter un enfant?
    2- Est-ce qu’on peut adopter deux enfant a la fois, une fille et un garçon?
    Merci.
    Aicha.

  22. abdou
    25/01/2017 at 00:27

    ابحت عن امي التي تركتني في مكناس (الملاح ) و انجبتني عند اناس كانو يشتغلون في السجن في مكناس وهؤلاء أعطوني لأناس اسمهم « حميش » بملاح مكناس وهؤلاء بدورهم أعطوني الى عائلة اللدين عشت معهم الى سن 23 سنة الان عندي 35 سنة ، سمعت ان أمي تعيش في مدينة تازة ، لا أريد إزعاجا ، أريد سوى معرفتها. أعيش في فرنسا الآن ، من فضلكم من سمع عنها او سمع بقصتها يكون له تواب في الدنيا والآخرة .
    لقد تكلمت مع الناس الدين أنجبتني عندهم لكن رفضو اعطاءي اي مساعدة !
    رقم هاتفي : 0033621850342
    0619664319@voila.fr (email)
    ولكم الثواب
    عبدو
    bonjour,
    j’ete adopté par une famille a MEKNES (Mella7) j’avait l’age d’un jour (année 1979), je cherche ma mere qui a accouchée chez une dame qui tavaille entant que Gardienne de prison. qui m’a ramené chez la famille (HIMICH) et ces derniers m’ont donné a ma famille adoptive qui habitait a l’epoque a Mellah (meknes)
    SVP si il y a quelqu’un qui connais cette femme ou qui as deja entendu parlé de cette histoire, n’hesitez pas a me contacter par mail (0619664319@voila.fr) ou tel (0033621850342) vous allez faire un bon geste devant allah et une récompense une fois trouvée.
    je compte sur votre generosite d’esprit et le fait de vouloir m’aider. je ne desire que lui parler sans pour autant lui apporter des problemes ds sa vie.
    en vous remerciant.

  23. Basma
    13/07/2019 at 02:37

    Bonjour je m’appelle basma Ez zerfaouy j’habite en françe suit né de 12/12/2003 je suit a la recherche de ma mère qui ma abonnée son nom et Atika Echarkaoui j’aimerais juste la voir je lui et pardonner je voudrais juste la voir si une personne me reconnais contacté moi au 0656673052

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.