Home»Débats»De grâce,Mr le premier ministre,dîtes un mot de compassion aux familles des victimes du drame de Mohammadia

De grâce,Mr le premier ministre,dîtes un mot de compassion aux familles des victimes du drame de Mohammadia

0
Shares
PinterestGoogle+
 

KHLIFA Bourbonienne/ oujdacity.net

Comme un peu partout ailleurs ,le Maroc a connu une recrudescence de drames dus à l’émigration clandestine ces dernières années .Fuyant le chômage et la précarité ,des jeunes parfois des mineurs rêvent de se rendre sur l’autre rive de la méditerranée en quête de travail .Mettre les pieds là-bas est leur rêve sublime .Ils croient qu’ en Europe , ils vont trouver du boulot et une vie meilleure .

L’Europe dont ils rêvent ,cet eldorado reste à leurs yeux, dans leur inconscient, la demeure des anges et des dieux, le continent de séjour enchanteur ,un monde édénique où l’on peut vivre dans un état parfait du bonheur .Or ,ce que nos jeunes croient trouver dans le vieux continent n’est que pure illusion .Certes, l’Europe a connu la prospérité et l’abondance dans les années d’après- guerre pendant les Trente Glorieuses(1945-1975) qui représentaient une forte croissance économique ;mais aujourd’hui l’Europe est en pleine crise ;une crise aggravée par les effets néfastes de la mondialisation.

Toutefois , ce qui nous intéresse à ce sujet de l’émigration clandestine ,c’est le drame survenu il y a une semaine sur les rivages de Mohammadia .Une véritable tragédie .Des jeunes ,la plupart de Kalaat Sraghna ont été trouvés noyés sur la côte ,arnaqués par des passeurs ,dangereux adeptes de trafics humains ,des criminels sans foi ni loi motivés par l’appât du gain.

Des vidéos ont fait le tour des réseaux sociaux (Youtube entre autres ) montraient des hommes de la protection civile transportant sur des brancards des corps sans vie vers des ambulances pour les déposer dans la morgue de l’ hôpital central de la ville. Les autorités se sont déplacées sur les lieux pour constater les faits et faire leur travail comme il se doit. La tragédie de Mohammadia a suscité une vive émotion générale .Même les chaînes publiques notamment 2M ont relayé ce triste événement. Deux grands absents, le premier ministre et le ministre de l’intérieur.

Quand les familles des victimes explosent de pleurs , de colère et de ressentiment devant des caméras en expliquant que c’est à cause de la misère et du chômage que leurs fils ont trouvé la mort en mer ,que font les élus du gouvernement y compris le premier ministre Mr El Othmani pour répondre aux coups d’éclats de ces familles ? Faire comme si rien ne s’est passé n’est –il pas un aveu d’impuissance face à cette fatalité ? A force de passer sous silence des tragédies de ce genre ,ne sommes-nous pas en train de banaliser des pertes humaines ici et là ?Dans les démocraties avancées ,la perte d’un citoyen suite à une tragédie nationale d’origine naturelle ou humaine est capitale ,elle peut mobiliser toute la hiérarchie de police et de gendarmerie et s’ il y a défaillance au plus haut niveau, elle interpelle le premier ministre et le ministre de l’intérieur parfois même le chef d’Etat ?

Cela n’empêche qu’il est grand temps pour les officiels responsables de réagir afin de soulager les cœurs déchirés des familles des victimes qui n’ont pas demandé de compensation financière pour enterrer leurs morts ni de résoudre les problèmes de chômage par une baguette magique mais juste quelques mots de compassion et de consolation .Rien que cela.

 

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

Aucun commentaire

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.