Le sénario le plus plausible et réalisabe de la formation du prochain gouvernement.


     2


          Juste après les résultats des élections un certain nombre de politologues et de spécialistes de la vie politique nationale se mettent à imaginer des sénarios de la formation du prochain gouvernement que M.Benkirane présidera .Rappelons que SM le Roi Mohammed VI a reçu hier lundi en fin d’après-midi au palais royal M.Benkirane et l’a chargé de la formation du prochain gouvernement.Selon des ressources informées M.Benkirane a entamé ses négociations et tractations avec certains partis en particulieer ceux de l’ancienne coalition gouvernementale et l’istiqlal et excluerait le RNI avec qui il avait des mésententes et divergences vers la fin du mandat du gouvernement précédent .

  Quel est le scénario le plus plausible de la formation du prochain gouvernement?

M.Benkirane reconduirait l’ancienne coalition gouvernementale à savoir  le PPS ,le mouvement populaire,et compterait faire participer l’Istiqlal qui a vu sa popularité baisser et le nombre de ses sièges régresser après sa sortie inattendue ,avoir quitté le gouvernement ce que certains responsables du parti reprochent au secrétaire général M.Hamid Chabat .Ce dernier pourrait accepter de faire part de la coalition gouvernementale avec certaines conditions :avoir le poste de chef du parlement et cinq ou six portefeuilles ministériels.Il parait que les négociations avec L’istiqlal seraient difficiles mais elles aboutiront et un accord serait possible car M.Benkirane conscient de l’importance du nombre de sièges obtenus par  l’istiqlal et de son rôle décisif et déterminant dans la réussite ou l’échec de la formation de la coalition gouvernementale  sera prêt à consentir un sacrifice et satisfaire les demandes, voire les exigences de l’Istiqlal .la prochaine coalition gouvernementale serait comme suite: pjd 125+PPS 12+MP27+Istiqlal46=210 sièges une majorité absolue qui permet à M.Benkirane  dans le cas où il réussirait à former le gouvernement de continuer ses réformes et prendre des décisions et mesures économiques et sociales .M.Benkirane pourrait explorer la possibilité de faire participer l’USFP qui n’a pas réussi à améliorer sa position sur la scène politique et qui a régressé cette dernière décennie lors des deux dernières élections législatives 2011 et 2016 mais ce dernir ne répondrait favorablement  que si les propositions du PJD seront séduisantes chose que ce dernier ne ferait pas car il n’a a pas grand besoin des voix ou sièges de l’USFP dans le cas où l’Istiqlal acceptrait de prendre part à la la future coalition gouvernementale.

Le pjd contacterait-il le PAM en vue d’une exploration d’une possibilité de coalition gouvernementale?

Il est fort probable que le PJD ne tenterait pas une action pareille car il n’a pas de points communs et les idées ,les référentiels des deux partis sont opposés ,les mésententes sont  intenses,les problèmes sont grands et la volonté politique de dialoguer de trouver un compromis est presque nulle voir impossible car il faut qu’il y ait une opposition forte et c’est le PAM épaulé par le RNI et l’union constitutionnelle   qui se chargerait de cette opposition.

MOHAMMED ELOUCHI


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

2 Commentaires sur cet articleتعليقات حول المقال

  1. BIGMEN
     

    EN POLITIQUE IL FAUT SOUVENT S’ATTENDRE AU PIRE DES SCENARIOS

     
  2. med elouchi
     

    Pas forcément puisque la politique est l’art du possible, on peut s’attendre à des scénarios différents, peut être inattendus ,imprévisibles mais je ne crois pas qu’ils soient pire comme vous l’avancezsauf si on est pessimiste et concoit les chose de cette optique.Laprochaine coalition gouvernementale la plus plausible et réaliste est PJD+PPS+MP+PI.

     

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*