Fermeté et clarté, marques du discours du Roi Maroc à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône


    


A l’occasion du 17ème Anniversaire de son accession au Trône, le Roi Mohammed VI du Maroc a adressé, le 30 juillet 2016, au peuple marocain un discours dont les grandes thématiques peuvent se décliner comme suit :
1/ mise en demeure de tous les acteurs politiques d’éviter l’instrumentalisation de l’institution monarchique à des fins électoralistes.
2/ Ordres fermes donnés aux hommes politiques pour éviter les surenchères patriotiques dans des règlements de compte personnels ou la quête d’intérêts personnels.
3/ Affirmation par le Roi du Maroc que le citoyen marocain est l’unique source du pouvoir qu’il délègue aux partis politiques et aux candidats ; un citoyen qui a le droit absolu de leur demander des comptes ou de les remplacer en fonction de leur prestation durant leur mandat.
Un rappel à l’ordre du Roi du Maroc adressé directement aux partis politiques, tant de la majorité que de l’opposition et ce, à la veille des élections législatives du 07 octobre 2016.
4/ Hommage du Souverain marocain à tous les pays africains qui ont soutenu la demande du Maroc de réintégrer l’Union Africaine (UA), notamment les 28 pays signataires de la motion d’exclusion de la pseudo RASD adressée au Président en exercice de l’UA.
Sur ce dossier, le Roi Mohammed VI a tenu à souligner que la demande de réintégrer l’UA ne signifiait en aucune manière un renoncement des droits du Maroc sur ses provinces sahariennes.
Le Roi Mohammed VI a, également, réaffirmé que l’être humain, son bien-être et l’amélioration de ses conditions de vie resteront au cœur de son action dans les domaines politique, social, économique, diplomatique et sécuritaire.
C’est pourquoi le Souverain marocain a appelé les forces vives de la Nation à rester constamment mobilisées et vigilantes face à la multiplication des défis sécuritaires.
Le Maroc, grâce à la vision et la stratégie de son Roi, est un chantier à ciel ouvert, où viennent se bousculer les plus grandes entreprises et industries mondiales car il un havre de paix, de stabilité et sécurité.
Le Maroc “n’est la chasse gardée de personne et n’a ni pétrole ni gaz, mais compte sur les bras de ses enfants, pour creuser le sillon et avancer à pas sûrs pour rejoindre le concert des pays développés”, a conclu le Roi Mohammed VI.

Farid Mnebhi


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*



 

Big Sidebar

 

yahoo

 

Facebook + buzz

 
 

Derniers articles

Derniers articles