Home»Débats»Lettre ouverte à l’ordre des médecins spéciatistes d’oujda

Lettre ouverte à l’ordre des médecins spéciatistes d’oujda

0
Shares
PinterestGoogle+
 

Les rendez-vous pour consultation chez les médecins spécialistes d’Oujda

Les patients dont beaucoup d’entre eux viennent de la campagne ou des villes des autres provinces de la préfecture d’Oujda pour une consultation chez les médecins spécialistes de la ville d’Oujda ( cardiologie, ophtalmologie, rhumatologie, urologie, gastrologie….) doivent parfois passer la nuit chez des membres de la famille quand il s’en trouve, sinon sur les marches des cabinets desdits médecins pour avoir un rendez-vous. Dans la plupart des cas, ils sont présents avec les premières heures du matin sur les seuils des cabinets ou des polycliniques à attendre que quelqu’un veuille bien venir inscrire leurs noms sur la liste des rendez-vous du jour. Beaucoup d’entre eux souffrant de maladies, du manque de sommeil et de la précarité se font bousculer par-ci, par-là, tantôt debout, tantôt assis, tantôt gisant à même le sol par la rigueur des froides nuits de l’hiver ou par la chaleur étouffante de l’été. Ils attendent dans la honte de la nécessité et la douleur physique du mal, que la porte du cabinet s’ouvre pour retrouver un peu de chaleur ou de fraîcheur, ou un peu de repos sur les fauteuils des salles d’attente. Pendant la longue et fatigante  attente de l’extérieur, un volontaire, venu lui aussi pour une consultation, s’il s’en trouve parmi les patients quelqu’un qui sache écrire et pourvu qu’il ait un papier et un stylo, note les noms des arrivants dans l’ordre de leur arrivée. Ils attendent de manière générale jusqu’à sept heures du matin que le concierge ou le vigile chargé de veiller sur le bâtiment se pointe pour recevoir le papier que lui remettrait le patient qui aurait inscrit les noms des malades. Mais les patients ne sont pas au bout de leurs peines ; ils doivent attendre que la chargée de réception arrive sur les coups de huit heures pour recevoir la liste des mains du concierge ou du vigile. Après quoi la séance de l’appel commence, si toutefois la liste n’a pas subi de modifications en cours de route, car il n’est pas rare que le concierge ou le vigile vient lui aussi avec dans le creux de la main des noms qu’il pourra ajouter en sourdine et dont il est le seul à en expliquer le motif. D’autres fois, quand le concierge ou le vigile vient recevoir la liste du bénévole, il ne vient pas seul mais avec une liste de deux ou trois personnes dont il dit qu’ils étaient venus bien avant. Après l’appel, un numéro, noté sur un petit carton carré de deux ou trois centimètres de côté, est remis aux patients qui doivent encore attendre que le médecin se réveille, prenne son petit déjeuner, et vienne dans son cabinet à partir de neuf heures trente ou dix heures.

Voilà donc les conditions dégradantes, abjectes, viles, peu humaines dans un service qui se veut humain, dans lesquelles les patients de la ville d’Oujda obtiennent leurs rendez-vous auprès des médecins spécialistes. Il est certain que les médecins en question savent cela et ne veulent pas faire l’effort pour le changer pour deux raisons. La première est qu’ils ne veulent pas de rendez-vous pendant qu’ils sont dans leurs cabinets car cela engendrerait des cris de protestation auxquels ils ne veulent ni être mêlés, ni être témoins. Ils veulent un travail propre et net. La seconde est qu’ils veulent être sûrs de leur quota du jour avant de quitter leur chez-eux. Aussi préféreraient-ils ne rien changer à l’usage qui consiste à maintenir les choses telles qu’elles sont, étant donné que cela ajouterait à leur prestige que les gens voient une foule de malades agglutinée devant leurs cabinets.

Au moment où les rendez-vous s’organisent sur place grâce aux machines à tickets pour rendez-vous, au moment où les rendez-vous se prennent par internet d’une ville à une autre, d’un pays à un autre, dans des conditions dignes du genre humain, nos médecins continuent à user de méthodes honteuses et misérables dont le tribut s’ajoute à celui à la maladie des patients venus en consultation et partis avec la vexation et l’humiliation.

J’espère que le conseil de l’ordre des médecins prend en considération la teneur de cet article et qu’il réagit pour mettre fin à ces pratiques qui remontent à l’ère de la caverne et dont nos médecins spécialistes continuent à faire usage et leurs patients à payer les frais.

 
MédiocreMoyenBienTrès bienExcellent
Loading...

14 Comments

  1. متتبع
    17/12/2015 at 01:54

    شكرا على هذا المقال واضيف التعليق التالي:
    اذا كان موظف ادارة يقدم فقط خذمة ورقية او تسهيل مهمةرغم اهميتها نحاسبه على التاخير فما بالك بالطبيب تجاه الم مرضاه فمن المفروض ان يكون اول من يفتح باب عيادته باكرا لان عمله انساني بالدرجة الاولى قبل ان يكون تجاري ومن هذا المنبر ادعو وزير الصحة بصفته مسؤول على القطاع ضبط توقيت لكل الاطباء العموميين والخواص على حد سواء لان حق المريض على الطبيب اولى منه من الطبيب على المريض وشكرا

  2. عبد الحفيظ كورجيت
    17/12/2015 at 12:26

    Bravo!Tout est dit. Reste à attendre la réaction des concernés.

  3. bladi
    17/12/2015 at 14:21

    A mon avis la traduction de cet article est souhaitable et le rmeilleur une fois l’article affiché dans leurs couloirs et locaux

  4. moimême
    17/12/2015 at 21:21

    pas tous tout de même.

  5. zoom
    18/12/2015 at 02:35

    je respecte votre point de vue mais je pense que vous etes irrespectueux envers ces gens qui font et présentent des services humains et des efforts énormes et traitent beaucoup plus que le temps d une journée le permet pour ne pas laisser trainer les malades avec leurs souffrances
    vous etes ignorant mr du sujet et je vous conseil d avoir une idée et une étude clair et objectif analytique avant d écrire si l on veut être constructif
    respecteusement
    merci

  6. Réponse à ce monsieur Zoom
    18/12/2015 at 15:36

    Ce qui est ignorant c’est celui qui se permet de répondre sans prendre le soin de se déclarer en mettant zoom à la place de son identité…merci quand Méme de lire ce message….si je l’ai mis ,c’est en connaissance de cause…si vous avez vécu ce cas en se réveillant à 5 heures du matin et voir le patients àgés privés de sommeil afin de s’inscrire au rendez-vous de la consultation,vous changerez d’avis…cà ne m’étonne pas que cette réponse provient de quelqu’un qui se sont visé….mes respects monsieur Zoom .

  7. zoom2
    18/12/2015 at 15:52

    الى صاحب التعليق ـ زوم ـ اقول بما انك طبيب من القطاع الخاص ، فلا داعي لتبرير تصرفات العديد من اطباء القطاع الخاص ، طبعا العديد وليس الكل ، فهل يعقل ان يقوم طبيب القطاع الخاص باجراء فحوصات لحوالي 100 او 120 مريض يوميا بمبلغ يتجاوز 200 او 300 درهم …فهل يوجد في العالم طبيب يقوم بهذا العدد من الفحوصات ـ من جهة ـ ومن جهة اخرى : كم من فحوصات كان سيجريها هذا الطبيب لو كان في القطاع العام ؟ بدون شك سيقوم باجراء 3 او اربع فحوصات ثم يغادر المستشفى ، وهو يصرخ :  » انا عييت  »
    ثم ان جل اطباء القطاع الخاص يتهربون من الضرائب ، فان حوالي 100 فحص يوميا بمبلغ 200 درهم يعني دخل 2 مليون في اليوم كحد ادنى ، اي حوالي 45 مليون في الشهر ، في حين جلهم يستغل الممرضات بمبلغ لا يتجاوز 1500 او 2000 درهم في الشهر بدون الاشتراك في الصندوق الوطني للضمان الاجتماعي في ظل غياب مفتشي الشغل ، ومفتشي الضرائب ، ومفتشي المهنة …
    فاين الضمير الوطني ، والضمير المهني والضمير الاجتماعي ؟ على كل حال شكرا جزيلا لصاحب المقال ، وشكرا اكثر لوجدةسيتي

  8. Que des arnaqueurs
    18/12/2015 at 19:15

    من أراد الله به شرا جعله بين أيدي أطباء القطاع الخاص كي ينهبوا أمواله و أموال أبنائه وأموال أصدقائه ثم يردونه إلى أهله حتى يموت

  9. Yahya
    18/12/2015 at 20:28

    En réponse à celui qui a mal compris l’annonce ci dessus.d’abord elle est destinée au conseil des médecins spécialistes d’oujda.Et ce n’est pas à vous de m’évaluer sur ce point car s’il y a quelqu’un qui est ignorant et irrespectueux cà sera vous mr ZOOM qui n’a Méme pâs osé mettre son nom….ensuite si j’ai soulevé ce probléme c’est parceque les patients l’ont vécu …si vous avez le courage de vous réveiller à 5 heures du matin,allez y voir devant les immeubles où se trouvent ces médecins, je suis sûr de changer d’avis…. Ce message est envoyé dans le but d’améliorer le service là où on va…je suis pâs de ceux qui généralisent Mais si vous vous sentez viser,c’est le moment de rectifier le tire….avec Mes respects mr ZOOM….

  10. zoom
    19/12/2015 at 21:55

    bsr
    je respecte le point de vue de tout le monde
    mais je pense que beaucoup de gens au lieu de travailler sur le terrain et participer au développement du pays ne savent que critiquer. ce genre de gens et destructeur vous etes devenue des mounaddirine tbarkellah…….mettons le pied sur le terrain et travaillons , cessons de détruire et de dire du n importe quoi et n importe comment. respectueusement
    يقول النبي صلى الله عليه وسلم: (من لا يشكر الناس لا يشكر الله)

  11. M.KACEMI
    20/12/2015 at 00:42

    A  » zoom »: C’est très justement cette arrogance stupide et incompréhensible que reflète ton commentaire et que partagent un bon nombre de tes collègues qui est écœurante.Nos respects toutefois aux médecins intègres, et qui ne sont pas rares.D’autre part, il n’est digne de quelqu’un aussi hautement instruit de critiquer autrui , tout en cachant son identité

  12. omar
    20/12/2015 at 22:05

    mr zoum zoume dans flou et il ne voit que dalle j espere qu il ne va pas nous faire le coup de la ministre des zouj franc

  13. Hassan
    21/12/2015 at 22:41

    Monsieur zoom….soyez franc èt dites la vérité au lieu de se cacher derriére ( ahadite ). Est-ce que les patients viennent à 5 heures du matin pour s’inscrire sur des listes afin de la présenter au bureau d’accueil ouj ou non? Si vous voyez que non, c’est que vous cachez la vérité mr ZOOM …pensez un peu au serment d’Hippocrate ….

  14. Bachir
    22/12/2015 at 13:45

    Vous ětes là pour le problème ou pour la solution?

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.