Implorations aquatiques : A l’occasion de la COP22, je dédie ce poème à tous les amoureux de la nature


    


Assourdissant tintamarre,
Retentissant tintamarre,
Dans les nues et dans les mares.
Léchant le lobe de nos ouïes altérées,
Endommageant sites et sphères,
Symphonie maligne dans les airs.
Gangrenant jusqu’à la vie sereine,
d’un prêtre tibétain.
Désordre et empoisonnent
De contrées et de paysages ;
Profanation des océans bienveillants
Où, dorment à présent,
La sépulture d’algues,
Ayant combattu en retraite
Des préméditations malsaines.
Tapages sacrilèges et intoxications funestes,
L’affligée réclame une trêve,
Pour vivre sa convalescence.
Pensées maléfiques, machinations
Et autres complots pour l’anéantir
Seront désormais anéchoïques.
Détournez les projets fatals
Laissez pâturer bêtes et abeilles
Sous le soleil clément
Se réconcilier avec leurs âmes
Mme Belhaj Khadija- Lycée Essalam Oujda

Mme Belhaj Khadija


 

Dans le même sujetمقالات في نفس الموضوع

 

Commenter أضف تعليقك

Veuillez copier le code ci-dessous dans le cadre rouge à droite.
*